Bruxelles en business et en loisirs

La Grand Place de Bruxelles

Cette semaine, je suis partie à Bruxelles. C’est un voyage d’affaires mais on peut toujours concilier l’utile à l’agréable!

Je n’ai pas été à Bruxelles depuis… de nombreuses années (8ans pour être exacte) et je dois vous avouer que j’ai été nerveuse à l’idée d’être à nouveau dans la capitale belge après ma dernière expérience (attention aux âmes sensibles: les paragraphes suivants sont mélodramatiques). Je suis venue travailler ici pour quelques mois encore toute fraiche et naïve et je suis repartie cassée en mille morceaux.

A 20 ans, tombée en dépression, a été un grand passage à vide. Alors, vous comprendrez la petite angoisse qui m’a prise en montant dans l’avion. J’ai la chance d’oublier rapidement les souvenirs malheureux. Alors j’espérais que mes démons étaient loin et que je redécouvrirais la ville avec des yeux nouveaux.

Ce qui a été le cas en pour la plus part de mon voyage. J’ai testé les limites de ma théorie de l’oubli… Mon subconscience est bel et bien là pour prendre le relais parfois.. Mais de l’eau a coulé sous les ponts et j’ai profité de mon séjour pour 1. Pour trouver des pistes de piste de contrat (croisez tous vos petits doigts! :)) et 2. Découvrir plein de petits coins sympas qui me feront revenir à Bruxelles pour plus de découvertes.

Ce voyage a eu de nombreuses fonctions: thérapeutique, loisirs et affaires (je crois que l’on peut pas condenser plus de choses en 3 jours!).

Voici les différentes découvertes que j’ai pu faire pendant mes journées bien remplies:

  • Mercredi soir: Le Volle Gas,  Fernand-Cocq, 21 (restaurant traditionnel, où j’ai mangé des croquettes de crevettes grises et des moules)
  • Jeudi soir (à peine vivante après ma réunion), je suis allée manger avec les participants du séminaire au Lasagna Tiramisu (excellent petit restaurant et surtout traiteur italien)
  • Vendredi midi après mon dernier séminaire se sera l’heure de la gourmandise! Déjeuner aux Armes de Bruxelles (pour mon vol au vent avec un petit vin blanc)puis direction la Maison Dandoy, 31, Rue au Beurre (pour leur speculoos!!) puis petite visite chez Laurent Gerbaud, rue Ravenstein 2d (pour un chocolat chaud et quelques chocos) avant de m’envoler vendredi soir vers Edimbourg. Entre temps, je suis passée voir le bar Potemkine et son dinosaure, Avenue de la Porte de Hal 2, 1060 Saint-Gilles. Le lieu est super pour passer un moment entre amis!

Je n’ai pas eu le temps et le courage de faire plus que ces quelques adresses mais ces découvertes sont plus qu’agréables. Je vous en parlerai dans un ou 2 prochains articles!

Soyez les premiers au courant !

Recevez des notifications directement sur votre ordinateur/tablette/téléphone lorsqu’un nouvel article est disponible

Newsletter

Recevez des news exclusives sur l'Ecosse une fois par mois

2 commentaires

  1. Comme je te comprends, j’ai vécu pareil en Crête et je n’ai pas encore eu le courage d’y retourner.. Pourtant c’est un chouette pays mais c’est fou comme les mauvais souvenirs peuvent vous hanter.
    Bravo en tous cas d’avoir passé le cap 🙂 La photo est superbe ! Je n’ai pas encore visité Bruxelles mais c’est prévu !

    1. Merci pour ton message Cindy!
      J’avoue que mes réunions et séminaires ne m’ont pas donné le choix. Il fallait que j’y aille et c’est ce qui m’a donné le courage.
      Je ne regrette pas de l’avoir fait et je retournerai volontier là-bas pour un weekend loisirs mais je connais mes limites et je ne peux pas aller dans des endroits trop familiers ou des lieux associés à mes souvenirs. C’est clair!
      Si tu aimes la bière, le chocolat et bien manger, Bruxelles est une ville à visiter. Je suis en train de penser à faire un voyage découverte des microbrasseries en Belgique par exemple!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*