Un après-midi découverte culture et gastronomie au coeur de Bruxelles

Vue depuis le haut du Mont des Arts Bruxelles

Mon dernier voyage à Bruxelles ne m’a pas laissé beaucoup de liberté pour pouvoir visiter la capitale Belge comme il se doit mais j’ai quand même profité d’un après-midi au coeur de la ville pour profiter des splendeurs de l’architecture de Bruxelles et déguster les classiques de la gastronomie locale.

Certes le coeur de la ville n’est pas très grand mais les petites ruelles ainsi que les passages commerciaux anciens sont un réel plaisir à découvrir. J’ai commencé ma balade au centre ville en arrivant par la rue de l’Etuve.

Le fameux Manneken Pis

Comme le gardien de l’entrée du coeur de la ville, le fameux Manneken Pis, le plus ancien habitant de la ville de Bruxelles se pavane fièrement dans ses costumes tous aussi rigolos les uns que les autres. Le musée de la ville de Bruxelles s’occuperait de la garde robe de ce petit bonhomme qui aurait plus de mille costumes différents. Voici celui qu’il portait le jour où je suis venue lui dire bonjour:

Manneken Pis de Bruxelles

Beaucoup de légendes et d’histoire ont été écrites sur l’origine de cette statue depuis des siècles et apparemment la plus célèbre serait qu’un bourgeois de Bruxelles qui aurait perdu son fils pendant une fête populaire et qui l’aurait retrouvé au coin de la rue de l’Etuve dans la même position et occupation que le Manneken Pis aujourd’hui.

Patrimoine de l’UNESCO: la Grand Place

En se rapprochant de la Grand Place, vous n’aurez aucun doute sur votre chemin, les magasins se transforment petit à petit de commerces de proximité en chocolateries et vendeurs de bières…Je n’ai jamais vu une concentration telle de chocolats et de bières sur une surface aussi petite. Mais qui pourrait se plaindre de voir ce genre de magasins fleurir quand dans d’autres destinations se sont les vendeurs de souvenirs qui prennent toute la place dans les lieux touristiques?

Hôtel de ville de Bruxelles

Quand vous arriverez à la Grand Place de Bruxelles, vous ne pourrez pas rester indifférent… La beauté de l’architecture et la technicité des sculptures de ces bâtiments sont à couper le souffle. On ne peut s’étonner qu’elle soit inscrite au patrimoine de l’UNESCO depuis 1998. Quand je suis là-bas, je n’ai qu’une envie: m’assoir au milieu de la place et lever la tête pour découvrir tous les détails de chacun des édifices. L’Hôtel de Ville ainsi que la Maison du Roi (les deux bâtiments les plus imposants situés face à face) sont bien évidemment les pièces majeurs de la place mais personnellement, j’ai un petit faible pour les maisons situées entre la rue Charles Buls et la rue des Chapeliers. En grande partie, les maisons sont des demeures personnelles ou des maisons appartenant à des « corporations » de métiers (la corporation des brasseurs, des bateliers, des merciers…).

Grand Place Bruxelles

Arrêt déjeuner aux Armes de Bruxelles

Je continue mon exploration en m’enfilant dans la petite rue Chair et Pain le long de la Maison du Roi qui ressemble à la foire au restaurant. Cette petite rue comme sa voisine, la rue du marché aux herbes contiennent le maximum de restaurants qu’elle peut supporter. Je ne suis même pas sûre qu’il est autres choses que des restaurants (pour être honnête, j’ai tellement été « agressé » par tout ces restaurants que je ne me souviens pas s’il y a autre chose dans ces 2 rues). La majorité de ces restaurants sont touristiques (pour ne pas dire « attrapes-touristes ») et souvent extrêmement chers pour une offre moyenne. Ce jour-là, j’ai testé le restaurant « Aux Armes de Bruxelles », un nom un peu virulent pour un restaurant mais au diable! Recommandé par le guide Michelin, cette brasserie est immense et offre les grands classiques de la cuisine belge. Un de mes grands plaisirs de la cuisine belge est… le vol au vent à la poularde… Un délicieux feuilleté avec des morceaux de blanc de poularde présentés avec une sauce béchamel au beurre qui me sera servi avec un verre de vin blanc. Je n’ai pas besoin de beaucoup plus pour me sentir bien! Ne pensez pas manger autre chose, le plat est généreux. Concernant le service, j’ai été un peu déçu de la qualité et du soin donné à la clientèle. Le personnel pourrait être plus professionnel.

Le Vol au vent de Aux Armes de Bruxelles

Galerie Royale…

Après mon vol au vent, il était temps de partir à la recherche d’un (ou plusieurs) dessert! J’ai continué mon chemin vers la Galerie Royale Saint Hubert. Cette galerie commerciale hors du temps m’a toujours fasciné et même après 8 ans, elle n’a pas changé. Un gantier, un magasin de broderie, un café et des chocolatiers, toutes ses boutiques vous ramènent au 19ème siècle en un quart de seconde… Je me suis mise à rêver de femmes en robe longue, chapeau et ombrelle mais malheureusement je n’ai vu que des touristes avec leurs gros appareils photos. Soudain, tout est devenu beaucoup moins glamour. Pour les amateurs de chocolat et surtout de macarons, Pierre Marcolini offre une boutique dans le passage. Je n’ai malheureusement pas gouté ses produits mais je le garde en réserve pour la prochaine fois!

Galerie Saint Hubert - Bruxelles

Speculoos, speculoos…

Me voilà de nouveau rue Charles Buls pour m’arrêter au salon de thé de la Maison Dandoy. La Maison Dandoy (la vraie) est située à quelques pas du salon de thé dans la rue du beurre. Cela ne peut pas s’inventer pour un artisan préparant de speculoos depuis 1829. Petits sablés, speculoos, speculoos au chocolat… Le salon de thé est une boutique chic de petit gâteau, je suis particulièrement fan de leur design de boite blanche avec des pois dorée. C’est un chic rétro bien plaisant. J’ai eu un mal fou à choisir ce que je voulais ramener parmi les différents variétés de gâteau mais aussi pâte de spéculoos mais la place imposée dans mon bagage à main m’a obligé à restreindre la quantité. Ne manquez pas les speculoos recouverts de chocolat noir de chez Laurent Gerbaud. Un délice!

L’heure du chocolat chaud

Laurent Gerbaud était mon dernier arrêt gourmand de l’après-midi. Pour atteindre sa boutique, je me suis baladée dans les petites rues pleines de cafés et bar à bières. J’ai découvert aussi un passage comme la galerie royale mais où vous pourrez trouver que des livres anciens. Je serai bien rester quelques heures à admirer les vitrines de livres d’un autre temps… mais il fallait continuer ma route. Je suis passée par le jardin du Mont des Arts qui était très animé cet après-midi là surement dû au soleil qui rayonnait. En montant les escaliers au bout du jardin vous aurez une vue fantastique sur toute la ville (un bon endroit pour prendre une photo ;)). Tout autour du Mont des Arts, vous avez une multitude de musées à visiter. Je les ai ajouté à ma liste pour la prochaine fois!

Me voilà arrivé à la boutique/Salon de thé de Laurent Gerbaud. Cette grande boutique m’a un peu surprise par le peu de variété dans les produits. Une collection de chocolats individuels présentés dans une vitrine réfrigérée, une (petite) collection de tablette chocolat/autre chose (speculoos, yuzu…) et une collection de fruits enrobés de chocolat. Je ne dis pas que cela me déçoit mais je suis tellement programmée pour plus de variété que cela m’a surprise. Pour une première approche, j’avais plus que l’embarra du choix.

Vous allez peut être me demander pourquoi j’ai choisi Laurent Gerbaud. C’est très simple, il propose des chocolats sans sucre raffiné ajouté, sans lécithine de soja, sans additif, sans beurre, sans conservateur et sans arome artificiel. Je pense que j’ai répondu à votre question. 😉

Chocolat chaud de chez Laurent Gerbaud Bruxelles

Je suis restée à son salon de thé, en terrasse et au soleil (un plaisir rare que je ne manque jamais depuis que je vis en Ecosse ;)) pour gouter leur tasse de chocolat chaud. J’aurai bien grignoté un petit dessert ou un petit gâteau mais apparemment… Il n’y avait pas. Quel dommage! Leur chocolat chaud est délicieux mais il faut bien noté que c’est un VRAI chocolat chaud donc très épais. On peut presque laisser la cuillère debout au milieu de la tasse (c’est une image bien sûre). Avec mon chocolat chaud, j’ai eu droit à un petit chocolat que j’ai choisi dans leur collection. J’ai pris le chocolat noir aux éclats de fève. Contrairement au chocolat dont vous aurez l’habitude, ceux-ci sont beaucoup moins sucré. Cela met bien mieux en valeur le goût du chocolat.

Pour un petit souvenir de Laurent Gerbaud, je vous recommande la tablette de chocolat au lait et au speculoos (encore une fois, le chocolat au lait n’est pas ma tasse de thé mais quand il est bien préparé c’est tout à fait différent) et la tablette de chocolat noir au Yuzu.

Pour terminer l’après-midi en beauté (et digérer mon trop plein de chocolat), je me suis promenée le long du palais royal et de son jardin… Un endroit paisible et bien agréable pour une balade seul ou en famille avant de reprendre le métro pour me diriger vers l’aéroport… Malheureusement tous les bons moments ont une fin.

Palais royal de Bruxelles

Soyez les premiers au courant !

Recevez des notifications directement sur votre ordinateur/tablette/téléphone lorsqu’un nouvel article est disponible

Total
1
Shares

Newsletter

Recevez des news exclusives sur l'Ecosse une fois par mois

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*