Le Old Spitafields Market et le quartier de Brick Lane à Londres

20141106_110924

Comme je vous l’ai dit dans mon article précédent sur Londres (Londres vu de la Tamise et du ciel), je n’ai pas eu beaucoup de temps pour partir à la découverte de nouveaux quartiers à Londres (travail oblige). Mais j’ai réussi à aménager mon temps pour profiter d’une matinée au Old Spitafields Market et dans le quartier de Brick Lane.

Nouvelle zone trendy, vous y trouverez facilement de quoi rassasier vos yeux, vos estomacs et vos envies folles de shopping pendant quelques heures. Pour y accéder le plus facilement, prenez le métro jusqu’à Liverpool Street. Une fois que vous aurez trouvé Commercial Street vous pourrez vous laisser porter par vos envies de découverte dans les rues du quartier.

La chose est simple: d’un côté à Commercial Street (le coté du Old Spitafields Market), vous trouverez les bons plans shopping et de l’autre, les rues de street art et de restaurants de curry (Brick Lane). C’est une simplification mais en gros c’est ça. Pour vous donner des idées d’itinéraire de découverte voici ce que j’ai fait:

Découverte du quartier:

Le Old Spitafields Market fait partie de ces institutions historiques de Londres. Le marché a été créé en 1638 dans le quartier,c’était à l’époque un marché de produits frais: fruits, légumes, viandes…Mais c’est en 1887 que les locaux ont été construits (ils sont toujours identiques). A l’époque, Le Old Spitafields Market était un marché de gros. Aujourd’hui, le lieu est bien différent. Cet espace offre 2 marchés couverts: d’un coté le marché des artisans (bijoux, objets, vêtements) et de l’autre le marché aux puces. Que l’on soit bien d’accord, le marché aux puces ressemble plutôt à un marché d’antiquaires!

Vous trouverez de tout sur ce marché aux puces: des manteaux de fourrure, des anciens journaux, des collections de bouteilles tout droit sorties d’une ancienne pharmacie, des fauteuils anciens… Le paradis pour les gens aimant les objets vintage. Je suis contente d’être allée à Londres en avion comme ça je n’ai pas pu acheter tout ce qui me faisait plaisir (nous sommes actuellement en train d’acheter une maison et il est difficile de ne pas penser à tous les recoins où je pourrais mettre un meuble ou un fauteuil!)

Si vous faites le tour du marché par l’extérieur, vous pourrez admirer la belle structure en brique du bâtiment. Mais vous trouverez aussi un large choix de magasins de vêtements de semi-luxe et de marques de cosmétiques principalement. A l’intérieur, ce sont surtout des restaurants, des bars et des petits comptoirs de street food. La variété des points de restauration est considérable mais ce sont très souvent des chaînes que vous trouverez partout dans Londres (ou même au Royaume Uni) comme las Iguanas, GBK…

20141106_110355

20141106_113508

Déj’ au Square Pie

Le choix offert en terme de restauration est énorme dans ce marché et du coup, j’ai fait un peu comme d’habitude, j’ai utilisé ma « truffe chercheuse de restaurant » pour déterminer lequel j’allais essayer, mon premier critère étant le prix et le deuxième étant le menu. J’ai un petit faible pour les tartes salées et pour le jus de rhubarbe alors je n’ai pas hésité très longtemps.

Pour mon déjeuner, j’ai testé le restaurant de la chaine Square Pie. Comme son nom l’indique, c’est un restaurant qui sert des tartes de toutes sortes (enfin, vous voyez les tartes anglaises, en France, nous appelerions ça une tourte). Square Pie offre toutes sortes de tourtes à la viande, à la volaille ou même végétarienne. C’est pour cette dernière que j’ai opté: une tourte aux épinards, patate douce et fromage de chèvre (qui peut résister au fromage de chèvre?) avec en boisson, une canette de mon jus de rhubarbe préféré de chez Cawston (7,5£ pour mon repas, tout à fait raisonnable pour Londres).

Si je n’avais pas été pressée par le temps et par mon budget restreint, j’ aurais poussé la porte d’à côté: un fromager qui offre aussi un bar à raclette et un restaurant de fromages. Le menu m’a paru alléchant mais il fallait compter 16£ pour un plat. Ce sera pour la prochaine fois!

Street art au pays de Brick Lane

J’ai passé un moment fantastique dans le quartier de Brick Lane à essayer de dénicher les perles d’art de rue disséminées un peu partout. Si vous êtes des amateurs et que vous souhaitez tout savoir sur ces oeuvres, je vous conseille une visite guidée organisée par un des artistes. Je suis tombées sur de nombreux groupes pendant mon petit tour (la prochaine fois, je ferai aussi une visite accompagnée pour comprendre un peu mieux les artistes et leurs oeuvres). Beaucoup de ces oeuvres sont des revendications politiques contre la guerre, contre le système économique, etc. Et certaines fois, je n’ai pas su interpréter les intentions de l’artiste, c’est pour ça qu’un peu de décodage aurait pu être intéressant.

Si vous cherchez une visite à faire vous même, le blog Inspiring City vous en donne un exemple intéressant.

Dans ce quartier, il y a aussi beaucoup de magasins vintage et il est aussi connu pour ses maisons de curry mais je ne me sentais pas de manger un curry à 10h du matin! J’ai préféré flâner dans les rues pour découvrir des galeries d’art et aussi de très très belles rues où l’espace d’un instant, je me suis retrouvée dans le Londres du siècle dernier.

Si vous avez le temps, perdez vous dans ces rues et laissez votre imagination vagabonder grâce à ces oeuvres d’art de rue et à de l’architecture des maisons. C’est un endroit qui pourrait coller à Docteur Who. Un mélange de passé, de présent et de futur.

20141106_112939

Soyez les premiers au courant !

Recevez des notifications directement sur votre ordinateur/tablette/téléphone lorsqu’un nouvel article est disponible

Newsletter

Recevez des news exclusives sur l'Ecosse une fois par mois

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*