20141101_145813_HDR

Si nous avons très largement profité de la culture écossaise et de son whisky pendant notre première journée, la seconde nous a tous fait découvrir une nouveauté : le safari faune et flore en 4X4. Je dois rectifier ma phrase: ce n’était pas exactement un 4×4, c’était un Pinzgauer. Un énorme monstre que l’on ne voit que dans les films!

20141101_140619

Mais revenons à cette deuxième journée de road trip. Après avoir passé une matinée tranquille au B&B et fait quelques emplettes à la Maison Bruar (vous vous souvenez du Bon Marché écossais), nous sommes partis en direction de Aberfeldy où se situe le centre des Highland Safaris. La route entre Pitlochry et le centre est superbe. De la forêt, des petits ponts, des rivières, des petits villages, des distilleries, des chocolatiers, des petits marchés, des châteaux…Voici en résumé ce que nous avons vu en 1 heure de trajet. Nous aurions pu passer quelques heures sur cette route en s’arrêtant à tous les endroits qui nous ont plu mais malheureusement notre temps était compté (mais je me suis déjà fait une liste pour un prochain weekend en amoureux!).

Arrivés au centre de Highland Safaris, nous avons profité du peu de temps que nous avions pour manger au petit café avant d’embarquer dans notre chenille. Une soupe maison avec du pain pour 4£ il n’y a rien de mieux quand vous avez eu bien froid. Avant de sortir, je suis allée jeter un coup d’oeil à la boutique et si vous cherchez un cadeau, je vous garantis que vous le trouverez à cet endroit. Ils vendent une collection de petites choses très mignonnes (aussi bien pour les enfants que pour les adultes).

Dans le jardin du centre, nous avons découvert un petit cours d’eau où vous pouvez chercher de l’or comme les vrais explorateurs (sauf que nous, on a pas eu le temps de chercher très longtemps alors je ne peux pas vous montrer ma pépite). Il y a aussi une petite maison où habite leur chouette (une vraie pas en peluche) et un enclos de jeunes cerfs rouges. Il y a vraiment de quoi passer une journée sur place sans aucun problème!

20141101_141326

Off we go! Nous montons dans notre machine infernale. Nous avons été accompagnés par une guide absolument charmante qui nous a vraiment fait passer un excellent moment. Notre engin prend la route puis tourne vers un petit chemin de terre et nous voici au milieu de la forêt en direction de la colline. Nous avons grimpé et grimpé pour nous retrouver au sommet de cette petite montagne toute dégagée. Une belle image cliché de l’Ecosse. En plus, il y avait pas mal de vent ce jour là, nous avons donc pu apprécier de merveilleux changements de couleurs et de ciel pendant les quelques heures de notre activité (“the proof is in the pudding”= que pensez-vous de la première photo de cet article?).

Tout au long de notre trajet, nous nous sommes arrêtés pour profiter du paysage, du petit lac au milieu de la plaine et finalement pour une « pause café » dans une petite cabane au milieu de nulle part.

20141101_144452_HDR

Si tous les invités n’étaient pas convaincus par notre expédition…Ils l’ont été à ce moment là. Nous sommes donc arrivés à cette petite cabane de taule verte au milieu de rien où notre guide nous a demandé de la rejoindre. Dans cette cabane, un petit poêle à gaz chauffait tranquillement l’atmosphère et un panier plein de bonnes choses à boire et à manger nous attendait. Quelle ambiance ! Se retrouver au milieu de nulle part dans une toute petite cabane à boire du prosseco, du whisky et à manger des shortbreads (petits sablés sucrés typiques) au coin du feu fut un grand moment !

Comme je l’ai indiqué au départ, le thème de ce safari était la découverte de la faune et de la flore. Par chance, nous avons pu voir grâce à nos jumelles plusieurs types d’oiseaux ainsi que des colonies de cerfs qui grimpaient sur la montagne (c’était avant le prosseco, on ne les a pas imaginés, promis). Nous avons aussi fait la rencontre d’une magnifique colonie de poneys des Highlands qui à la surprise de notre guide, était très intéressée par notre groupe. Nous avons fait une série de « selfie poney » qui vaut son pesant de cacahuètes. Mon seul regret a été de ne pas voir de jolis petits écureuils rouges originaires d’Ecosse.

Notre retour vers le centre s’est effectué par une autre route dans la forêt qui nous a fait découvrir de nouveaux points de vue sur la vallée, non sans attraits. Et notre safari s’est terminé ainsi.

Pour continuer la journée, nous voulions nous arrêter en chemin pour aller à la boutique du chocolatier des Highlands, Iain Burnett. C’est un chocolatier que j’ai découvert à plusieurs reprises, entre autre à une dégustation chocolat-whisky pendant le festival d’Edimbourg et j’avais aimé ses petites truffes (en particulier celles faites avec des plantes locales). Sa boutique est très jolie et offre même un salon de thé et un mini parcours initiatique du chocolat. Vous y verrez aussi une boutique de gadgets. J’ai du mal à comprendre pourquoi un grand chocolatier devrait offrir une telle boutique quand ses chocolats sont le principal attrait pour ses clients. Mais j’ai peut être compris après avoir goûté les 2 types de chocolat que nous avons achetés et qui nous ont que très moyennement convaincus. Une déception…

Le soir, nous allions dîner au Fonab Castle Hotel qui est un des derniers hôtels créés à Pitlochry. C’est un très bel établissement au bord de la rivière juste en face du barrage. Nous avons marché de notre B&B jusqu’au château en traversant la forêt et le barrage dans la nuit et nous avons passé un chouette moment ! Pitlochry est un village encaissé dans la forêt et parcouru par la rivière, il est donc nécessaire de traverser la rivière et la forêt dans beaucoup de cas. Mais la nuit, c’est une drôle d’expérience. Ce village pourrait inspirer des romans policiers sans problème !

Pour revenir au château, l’hôtel offre un très beau lounge, une brasserie et un restaurant gastronomique dans la partie ancienne du château. Leur cave à vin est superbe (ils ont des vins de partout et surtout des crus de beaucoup de régions françaises) ainsi que leur gamme de cocktails . Pour ce qui est de la cuisine, j’avais déjà déjeuné rapidement dans la brasserie et ce dîner a été une confirmation: la cuisine est bonne mais rien d’exceptionnel. Le lieu est plus intéressant que la gastronomie.

Notre deuxième journée s’est achevée ainsi et le lendemain, nous sommes retournés vers Edimbourg où nous avons déjeuné/brunché au très bel hôtel Raeburn. C’est un endroit dont je vous reparlerai car j’aime beaucoup cet établissement et leur cuisine.

A bientôt pour plus d’aventures !