Yauatcha - Soho - Londres

Une soirée entre filles est toujours la promesse d’une bonne soirée surtout avec Ale mais je n’espérais pas profiter autant de mon amie ET de notre repas dans ce restaurant chinois du quartier de Soho,en plein coeur de Londres. Je suis une grande grande fan de dim sum mais je ne mange que d’excellents raviolis faits avec des ingrédients de qualité (combien de fois j’ai pu jeter des portions entières de raviolis parce que leur goût était infâme). Les dim sum ne pardonnent pas.

Le Yauatcha est un restaurant d’exeption pour son service et ses produits. Notre expérience a été complète puisque nous avons profité du bar avant de profiter du restaurant. Depuis l’extérieur, il n’est pas évident d’évaluer le potentiel du lieu mais l’intérieur est clairement à la hauteur de la cuisine qui y est servie. Tout est beau et raffiné.

Nous avons réservé la veille pour le lendemain, ce qui nous a obligé à dîner tard (9h30). Réservez le plus tôt possible pour pouvoir y aller à l’heure de votre choix. A cause de notre réservation, nous avons été « obligées » de passer par le bar du restaurant pour profiter de leur magnifique carte de cocktails préparés à base de sake, de litchi et autres produits à la résonance asiatique. Une vraie carte originale que vous ne trouverez pas partout.

Bar du restaurant Yauatcha - Londres

 

Après avoir passé un bon moment au bar à siroter les cocktails de leur carte anglo-asiatique, nous avons finalement été conduites vers notre table au sous-sol. Ce mot ne paraît pas très glamour mais je peux vous assurer que le « sous-sol » est de loin le plus bel endroit du restaurant. Si le rez de chaussée a son charme avec ces grands aquariums et sa vitrine de pâtisseries colorées, l’étage du dessous est un endroit intime et chaleureux.

Après nous être installées, il nous a fallu presque 10 minutes pour finalement nous décider sur la combinaison de plats que nous désirions. Tout nous paraissait appétissant. Heureusement que nous avions été conseillées sur les plats à choisir par un ami qui connait très bien l’endroit!

Voici les plats que nous avons choisis de déguster:

Cheung fun de gambas et purée de haricot (plat le plus conséquent, 9 petites bouchées), ce plat est très original. C’est une rouleau de crevette et de purée de haricot qui a été d’abord frit, c’est donc croustillant à l’intérieur puis roulé dans une feuile de pâte à ravioli donc un peu gluant à l’extérieur. Un contraste intéressant.
Shui Mai aux coquilles St Jacques et aux crevettes, la meilleure surprise de tout le repas. Les coquilles St Jacques étaient cuites à la perfection et mon seul regret était que les crevettes prenaient un peu le dessus sur cette belle noix de St Jacques.
Char siu bun, des brioches de lotus au porc laqué (un de mes préférés)
Raviolis aux champignons sauvages
Les rouleaux de boeuf Wagayu (des rouleaux de pâte croustillante farcis de boeuf en sauce). Ce plat est celui qui m’a le moins convaincue. Je ne vous le recommande pas. L’extérieur est croustillant mais l’intérieur est un peu gluant. Pour dire la vérité, s’ils ont vraiment mis du wagayu à l’intérieur de ce rouleau, c’est gâcher un très bon produit parce que la viande aurait pu être n’importe quoi…
– Les rouleaux croustillants de canard, des petits rouleaux de feuilles de brique grillés et farcis de canard laqué. Excellent plat mais nous avons eu les yeux un peu plus grands que le ventre…  

Si vous avez encore faim, le restaurant offre une sélection de magnifiques pâtisseries. Visuellement, on pourrait se croire dans une patisserie française mais apparemment (je ne peux pas le confirmer), les goûts ne sont pas à la hauteur du visuel.

Comme je vous l’ai souvent dit « the proof is in the pudding » (la preuve est dans le gâteau), la marque Yauatcha a plus de dix ans maintenant et s’ils sont toujours là, c’est que leur cuisine est remarquable. Vous verrez dans cette vidéo tout ce que vous devez savoir sur le savoir-faire de ces cuisiniers pour préparer de tels plats. Il faut du temps, de la technique et de la patience!

Cette maison de thé est un restaurant d’exception abordable. Les plats de dim sum coûtent en moyenne entre 4.5£ (pour les dim sum végétariens et les plats de 4 bouchées) et 9£ (pour les plats les plus copieux comme les cheung fun). Pour 2 personnes, vous aurez plus qu’assez de 5 ou 6 plats.

Ce sont bien évidemment les boissons alcolisées qui sont les plus chères en particulier les vins. Mais si vous commencez par un cocktail en apéritif (11£ pièce), pourquoi ne pas profiter des thés extraordinaires qui sont à la carte pour accompagner le repas (entre 6 et 7£ pour une théière à partager). Il paraît que c’est excellent pour la santé selon les chinois. Cela vous fera économiser pas mal sur vos boissons et sera bien meilleur pour votre santé.

Juste pour information, le service est compris dans votre addition (13% de charges, ce qui n’est pas rien), il n’est donc pas nécessaire de laisser un pourboire.