Montmartre - jattends sous la pluie

Un vendredi matin après une longue semaine de travail…

J’étais sensée passer une bonne partie de la journée à me balader dans Paris avec mon appareil photo mais, bien évidemment, la météo n’a pas été de la partie et j’ai passé ma matinée… sous la pluie. Mon programme était de redécouvrir Montmartre où je n’ai pas mis les pieds depuis  de très nombreuses années et de faire un tour à l’Espace Dali pour découvrir l’exposition temporaire « Dali hors des murs ».

Voici mon parcours depuis mon hôtel : le B Montmartre et les quelques arrêts art/gourmet que j’ai pu faire pendant ma visite.

Paris est une ville qui partage deux places dans mon coeur: une ville que j’aime redécouvrir pour sa beauté architecturale, ses restaurants, ses salles de spectacles et ses musées et une ville que je déteste pour y avoir vécu et travaillé pendant quelques années. Son rythme, son métro, son agressivité m’ont aussi remplie d’amertume pour cette capitale.

J’ai organisé ma visite à Montmartre pour retrouver le grand bonheur que me fait ressentir Paris… Et même sous la pluie, Paris, tu m’as souri.

L’enchantement commence depuis la station de métro Lamarck-Caulaincourt et ma première montée en direction de la butte. Je n’ai pas pu m’empécher de rire intérieurement quand jai découvert dans ma montée le café Chez Ginette et surtout, juste en dessous, le bar de nuit croustillant « Les Dessous de Ginette ». Paris et la France que j’aime, c’est aussi ça. Une France coquine et drôle qui s’affiche aux yeux de tous.

chez ginette rue caulaincourt paris

Je continue mon ascension, en découvrant au détour d’une montée, le petit train de Montmartre et sa flopée de touristes bravant comme moi la météo, parce que Paris sous la pluie, c’est aussi joli!

le petit train de montmartre paris

Après ma deuxième montée, me voici place Dalida où des touristes américains se regroupent autour du buste de la chanteuse. Pas un seul n’a osé toucher « les seins porte bonheur » de la dame, pourtant ils n’auraient pas été les premiers!

souvenir de dalida a lamericaine

Me voici au coeur de la Butte Montmartre sur la place du Tertre qui me semble bien agréable sous ce temps maussade. Et oui, quelques touristes, quelques peintres et tout parait bien calme sur cette place qui est d’ordinaire une fourmilière touristique. Je fais le tour et apprécie d’autant plus ce lieu « cultivé » pour transmettre cette image internationale de Paris… Encore une fois… Je souris.

Place du tertre sous la pluie

Comme dans toutes les grandes villes d’Europe (et certainement du monde), l’art de rue est aussi à l’honneur à Montmartre. Particulièrement dans la rue du Calvaire qui offre de petites oeuvres de tous les styles pour le plaisir des yeux. De l’art politique, de l’art social, de l’art d’expression…

Rue du calvaire street art

je dessine a montmartre

Montmartre sage et mouillé

J’aurai pu rajouter entre ces 2 photos, le Sacré Coeur mais trop de clichés, tue les clichés. J’ai préféré une photo noire et blanc des toits de Paris pour transmettre ce sentiment de libération et de respiration quand on est au dessus de cette ville dense et imposante.

Paris depuis la butte

Parce que je ne serais pas moi même sans une petite pause gourmande, je me suis attardée dans deux magasins qui valent un petit détour. La boutique de Christophe Roussel, le chocolatier et patissier de la Baule, Pornichet et Guérande, s’est  installée quasiment en face du Sacré Coeur. J’ai craqué pour les mini coffrets 3 Tour Eiffel (pour 7.95euros). Un souvenir parfait pour un petit weekend à Paris, vous ne trouvez pas?

Et puis j’ai repris de l’énergie dans la jolie boulangerie Pain Pain au coin de la Rue d’Orsel et de la Rue des Martyrs. Meilleure baguette de Paris en 2012, je confirme que leur pain est excellent. Je me suis assise pour un sandwish poulet/pesto et une tartelette framboise/pistache pour une note d’environ 9 euros. Ce sandwish et cette tarte étaient parfaits. Délicieux, ils m’ont fait gardé mon sourire.

pain pain rue dorsel paris

pain pain festin

Ma balade se termine ici. Si la pluie m’a accompagnée tout du long, l’atmosphère de Montmartre m’a fait entièment oublier l’humidité. Après ça, j’ai hâte de revenir à Paris pour de nouvelles balades dans la capitale!

A bientôt Paris!