Plaza d'España Seville

En farfouillant dans mes photos pour mon article sur mes vacances 2015 dictées par les mariages (j’espère que cela vous a bien fait rire! 😉 ) J’ai retrouvé tout mon album sur le road trip que nous avions fait en Andalousie en 2013. Ce fut notre dernier voyage en Espagne avant de faire nos cartons et de venir nous installer en Ecosse. C’était un excellent road trip avec des découvertes nature, culturelles et historiques. Je me suis dit que cela vaudrait le coup que je vous fasse un petit résumé si jamais vous décidez de vous lancer dans l’aventure Andalouse!

A l’époque, nous habitions à Barcelone et nous avons eu l’idée de partir pendant la Semaine Sainte. C’est une semaine de vacances obligatoires pour les entreprises espagnoles, alors autant en profiter. Comme nous n’avions jamais vu les processions et les festivités en Andalousie pendant cette période, c’était bingo! (Enfin… Je crois que j’ai eu suffisamment de processions pour toute ma vie, voici un article qui explique pourquoi!!)

Ce voyage date déjà un peu mais les souvenirs me resteront… Cette région est fantastique et les gens sont adorables! Le soleil, ça rend aimable! 😉 J’ai hâte de pouvoir y retourner au mois de novembre! Cette fois, ce sera pour un long week-end et je me concentrerai sur Grenade et Malaga (malheureusement, je ne pourrai pas tout refaire en 3 jours). Même si le soleil ne sera pas très chaud, il fera certainement meilleur que dans nos contrées écossaises.

Si vous partez faire un road trip en Andalousie, il y a des lieux à ne pas manquer. Voici ceux que nous avions choisi pour découvrir cette jolie région:

Programme de notre voyage:

J’ai tellement de choses à raconter et à vous montrer sur ce voyage que je ne peux pas le résumer en un article (ou il serait très très long). Je vous parle donc maintenant de nos découvertes à Séville.

Séville

Le temps n’a pas été très clément avec nous malheureusement, mais de ce que les locaux nous ont dit, il fait rarement beau pendant cette période de l’année (malgré le ciel bleu de mes photos, je vous promets que nous avons eu pas mal de pluie!). Nous avons commencé notre road trip par Séville pour des raisons pratiques. De Barcelone, les billets étaient moins chers pour Séville. Nous avons logé à l’hôtel Mélia Séville, extrêmement bien localisé derrière la fameuse Plaza España. Les chambres sont bien mais ne vous attardez pas sur le service et la nourriture: c’est moyen.

Balade en calèche à Séville

Pendant nos 3 jours à Séville, nous avons donc essayé de visiter le plus de sites possible. Essayé est bien le mot car pendant la période de la Semaine Sainte, beaucoup de monuments sont fermés ou ouverts avec des horaires réduits. Malheureusement, je n’avais ni pensé à ça, ni trouvé ces informations avant de partir (alors renseignez-vous bien!). Mais cela ne nous a pas empêché de voir le principal:

La ville est tellement jolie que vous pouvez passer une journée à flâner au bord du Guadalquivir, faire une petite croisière, vous perdre dans les petites ruelles du Casco Antiguo (la vieille ville)… C’est d’ailleurs une journée que je vous recommande grandement si vous n’avez pas un timing trop serré, vous apprécierez de découvrir la ville de cette manière.

La tour, ci-dessous, est la Torre del Oro. Elle est située au bord de la rivière avec une vue imprenable sur le centre et le Guadalquivir. Vous pouvez monter jusqu’au mirador pour avoir la vue  (pour 3 euros pour être précise).

Pendant votre balade le long de la rivière, passez à côté de la Plaza de Toros (l’arène de corrida). C’est un bâtiment magnifique et surtout (si le coeur vous en dit), regardez si vous pouvez  assister à l’une d’elle. Malheureusement, il n’y en a pas pendant la semaine Sainte, donc nous n’avons pas pu en voir  mais mon souvenir de celle de Madrid m’y aurait fait retourner sans hésitation! La Plaza de Toros de Séville est très réputée et les spectacles magnifiques (si vous aimez ça bien sûr).

Les quartiers les plus touristiques de la vieille ville de Séville sont l’Alfalfa, Santa Cruz et l’Arenal car ils regroupent les monuments, les attractions touristiques mais aussi l’essence du vieux Séville avec ses petites ruelles colorées. Ce sont ces quartiers que vous devez voir absolument si vous passez un temps limité sur place.

Au coeur de Séville, dans la zone de Encarnación- Regina, le Metropol Parasol est une structure de bois moderne qui fait son effet! Apparemment c’est un sujet de discorde entre les habitants, certains l’aiment, certains ne l’aiment pas mais on peut dire que c’est un sacré monument. En sous-sol, vous pouvez voir les restes de la ville romaine de Séville et en grimpant les escaliers ou en prenant l’ascenseur, vous vous retrouverez au dessus de la ville. Un point de vue imprenable qu’il ne faut pas manquer! Pendant la nuit, le Parasol est éclairé de lumières bleues, c’est très sympa!

Metropol Parasol Seville

Voici la vue depuis les hauteurs du Parasol! Je vous avais dit, c’est impressionnant!

Du haut du parasol Seville

Je dois forcément écrire un paragraphe sur les processions qui ont ponctué notre visite de Séville car elles ont été de loin les plus dramatiques que nous ayons vu. Pendant une semaine, 50 hermandades (confréries) d’hommes mais aussi de femmes et d’enfants déambulent dans les rues de Séville. Ces processions incluent des chars recouverts d’or, de bougies, de sculptures de bois… C’est ici que nous avons vu les plus beaux chars de notre voyage.

Ce qui m’a le plus marqué (et un peu choqué, je dois l’avouer), se sont les processions d’enfants… Ils les font défiler dans les mêmes tenues que les adultes et leur font lancer (ou se faire arracher, c’est selon) des friandises aux autres enfants qui regardent la procession. Un peu bizarre…

Une dernière visite qui nous a beaucoup plu: L’Alcazar! Bon, cette fois, on se rend bien compte que le temps était catastrophique. Nous avons visité le palais et ses jardins comme nous avons pu… sous la pluie battante!

Jardin de l'Alcazar à Séville

Le Real Alcazar vous procure un dépaysement total. Nous ne sommes plus en Espagne mais dans un palais des mille et une nuits! Ce palais est un ensemble de différents bâtiments qui ont été construits à travers les siècles. Le premier bâtiment construit à cet emplacement par les Omeyyades d’Espagne (dynastie des califes de Cordoue) date de 844!

L'Alcazar de Séville Andalousie

Pendant que vous êtes à Séville, il me parait aussi essentiel de prendre part à un tabléo de flamenco. Cependant, il faut faire attention au spectacle que vous choisissez. Si le flamenco est incontournable à Séville, beaucoup de spectacles sont chers et les combinaisons repas et spectacle ne sont pas nécessairement intéressantes. Optez comme nous pour un petit spectacle intime qui vous transmettra toute l’intensité de cet art.

Parlons des choses sérieuses maintenant 😉

Les bars à tapas!!!

Que l’on remette bien les choses dans son contexte…  Quand on parle de tapas, on pense à l’Espagne en général (c’est un peu comme le flamenco) mais non! Les tapas, les vrais (comme le flamenco, encore une fois), on les mange en Andalousie, et vous allez vous ré-ga-ler!

Deux bars à tapas dans le centre ville ont retenu mon attention et ravi mes papilles:

Le Bar Alfalfa

Coin de la rue Alfalfa et de la rue Candilejo

Des jambons qui pendent du plafond, un fond sonore plus qu’élevé, des batailles pour quelques tabourets de bar… On est dans un vrai bar à tapas! De préférence, installez-vous au bar pour pouvoir commander plus facilement vos tapas parce que dès qu’on commence, on ne peut plus s’arrêter! 🙂 Si vous ne devez commander qu’une seule chose: c’est  le salmorejo, un gazpacho épais préparé sans poivron mais avec du pain et de l’ail. Une spécialité dont je ne peux plus me passer 😉

Les tapas coûtent 3 euros pièce. Pas de quoi fouetter un chat!

Bar Alfalfa à Séville

Le Bar El Rinconcillo

Calle Gerona

Ne manquez cette adresse sous aucun prétexte! C’est le plus ancien des bars à tapas de Séville, et est ouvert depuis 1670! On y retrouve surtout des habitués qui viennent manger un petit bout en sortant de l’église (surtout le dimanche). Je ne vous ai pas mis de photos de l’intérieur car je dois vous laisser la surprise de découvrir par vous même ce bar décoré de boites de conserve, de bouteilles et autres choses qui se mangent.

Nous avons été charmés par son atmosphère et aussi à sa manière traditionnelle de faire l’addition: à la craie sur le comptoir!

Les tapas coûtent environ 3 euros et les plats 12 euros.

El Rinconcillo Bar Tapas Seville

Dans mon prochain article, je vous parlerai des autres destinations de notre road trip Andalou. Mais je souhaitais aussi partager avec vous ce que nous avons manqué pendant ces 3 jours:

Ce que je souhaite faire lors d’un prochain voyage à Séville:

  • Les Bains Arabes (Baños Arabes) pour profiter d’une séance de pomponage et de thé à la menthe
  • Participer à une corrida à la Plaza de Toros
  • Participer à la Feria de Abril et admirer tous les costumes locaux
  • Refaire un tableo de flamenco
  • Bien sûr… Manger des tapas à ne plus en pouvoir! 😉