Les_escaliers_bleus_Lagunillas_Malaga

Comme pour Grenade, ce fut ma deuxième visite à Malaga il y a 3 semaines. Une ville qui ne paie pas de mine quand on la voit depuis l’avion ou même à l’approche en voiture depuis les colines. On se dit: « Ouais… Qu’est ce que je vais trouver là-bas ». Et puis on se rend au centre ville et on est très surpris. Surpris par le nombre effarrant de musées, par la cathédrale à une tour, par l’ancien marché couvert magnifique, par les petites rues anciennes, par le chateau, la forteresse, par les tétérias (les salons de thé arabes) et finalement par les dizaines d’oeuvres d’art de rue disséminées dans toute la ville.

Marché_couvert_de_Malaga

Vitraux du marché couvert de Malaga représentant tous les symboles de la ville

Street art découvert dans le centre ville – La première image est une peinture de Dadi Dreucol

C’est la première fois que je vois autant de street art dans une ville.

D’accord, je ne suis pas une experte. D’accord, je n’ai pas encore découvert toutes les villes proposant du street art. Mais je peux garantir que la collection de street art à Malaga est de loin la plus impressionnante que je connaisse aujourd’hui. J’ai été intriguée par tant d’art de rue alors il a fallu que je fasse des recherches à ce sujet. POURQUOI? Pourquoi trouve-t-on autant de street art à Malaga?

Il existe trois zones principales d’art de rue dans la ville: le quartier de Soho, le quartier de Lagunillas et le lit del Rio Guadalmedina (en fait quatre, avec le Boulevard Adolfo Suárez que je n’ai pas visité) . Les oeuvres dans le quartier de Soho ont été subventionnées par la ville qui veut créer un quartier trendy et d’artistes comme à New York (apparemment, ce n’est pas encore gagné). On trouve des fresques gigantesques un peu partout. Mais le quartier authentique d’art de rue est définivement le quartier de Lagunillas. C’est dans ce quartier que nous avons passé l’après-midi à chasser les différentes fresques. Pas besoin de chercher beaucoup, il faut juste ouvrir les yeux!

Quartier de Lagunillas

Plaza_Esperanza_Street_Art_Malaga

Lagunillas est un quartier défavorisé qui malheureusement, se situe entre plusieurs quartiers plus riches et plus attractifs. La ville ne s’est donc pas tellement intéressée à cette petite enclave (ou n’a pas pu aider, faute de moyens, je ne pourrais confirmer). Beaucoup de maisons sont fermées, certaines sont presques complètement en ruines, les rues sont en mauvais état… Mais les murs colorés vous redonnent le sourire…

Un peintre de Malaga, el Señor Miguel Chamorro a créé une association formidable pour aider les enfants et le quartier en général, il y a plus de 10 ans. Elle s’appelle Fantasía en Lagunillas (Rêves à Lagunillas). Cette association vise à utiliser l’art comme moyen de survivre à la crise économique et de reconstruire le quartier. On rencontre beaucoup de fresques d’animaux, de dinosaures, de fées qui ont été développées avec l’aide des enfants. Un petit monde magique dans un quartier au destin tragique.

Des peintures de tous les artistes de rue qui ont investi Lagunillas ont jailli un dynamisme et un nouvel intérêt pour cet endroit. Les artistes se sont même installés sur place et certains ont créé des ateliers d’art, des petites entreprises qui espèrons le… redonneront un peu de vie à cet endroit très spécial.  C’est un véritable plaisir de se balader et de se perdre dans les petites rues qui présentent chacune leur lot de suprises! Je souhaite beaucoup de bonnes choses à ces gens et à l’association Fantasía en Lagunillas.

Calle_Lagunillas_Malaga

Rue_Lagunillas_Street_Art_Malaga

Art_de_rue_de_Lalone_et_Elafil

Oeuvre des artistes Lalone et Elafil

Art_de_rue__rue_Lagunillas_Malaga

Quartier_Lagunillas_Malaga

Oeuvre_de_Tennis_a_Malaga

Oeuvre du peintre Tennis

Lagunillas_Oeuvre_de_Wasabi_Malaga

Fresque de Wasabi

Peut-on parler de street art sans street food? (oui, mais pas moi!)

Marché_Merced_de_Malaga

Juste avant de partir à la recherche des fresques de Lagunillas, il fallait reprendre des forces! (vous ne vous rendez pas compte!:)) Mes amis m’ont menée tout droit vers le marché de la Merced, un nouveau marché similaire au marché San Miguel à Madrid (moitié marché de produits/moitié stands de restauration). Comme on était dimanche, les stands de produits étaient fermés mais la partie restauration était bien occupée! Nous nous sommes arrêtés devant la petite cuisine de Diego Gallegos, un chef d’origine brésilienne qui fait du bruit en Espagne cette année. Il offre une cuisine « révolutionnaire » dans son restaurant Sollo dans la région de Malaga. Son dada est le poisson alors vous imaginez bien que l’ardoise du jour vous décline l’ingrédient au maximum. Sur la photo au dessus, c’est la version du kimchi du chef que nous avons testé (un plat coréen qui consiste à faire macérer des légumes avec des épices, des sauces aux poissons, etc.). Je rêve encore de la petite tapas de poulpe grillé à la plancha servi avec une sauce japonaise! C’était délicieux!

Diego_Gallegos_stand_marché_Malaga

La_Merced_Malaga

Le marché offre beaucoup d’options de dégustation. Un stand sur le thème de l’oeuf, un autre végétarien… Vous n’avez que l’embarras du choix et si vous voulez goûter plusieurs choses, c’est parfait puisque que tout s’achète en petites portions. A part notre dégustation chez Diego Gallegos, nous n’avons pas testé le reste, alors je ne peux pas vous en dire plus sur la qualité des plats!

Marché_de_Malaga

Mercado de la Merced
Calle Merced, 4, 29012 Málaga
http://www.mercadomerced.com/

Quartier de Soho

Comme je vous le disais plus haut, le nouveau quartier de Soho était autrefois appelé le quartier de Ensanche. Ce quartier un peu glauque (connu pour la prostitution et la délinquance) fut remis au goût du jour grâce à des investissements de la ville (et des fonds Feder) pour en faire le nouveau quartier des arts de la ville. Des artistes d’art de rue ont été subventionnés pour créer de grandes fresques dans tout le quartier. Avis aux amateurs, il y en a aussi de très très nombreuses! Levez la tête pour ne pas en manquer! (Nous y avons fait un tour rapide de nuit, voilà pourquoi, je ne m’attarde pas sur ce quartier aujourd’hui)

Les berges del Rio Guadalmedina

Street_art_Malaga_Rivière

Art_de_rue_dans_le_Rio_Guadalmedina

Cet espace est aujourd’hui laissé un peu à l’abandon par la ville… Un projet de mise en valeur de cette rivière est prévu car elle fait partie des zones où les locaux aiment venir courir ou promener leur chien. L’eau y est quasiment inexistante à cause d’un barrage en amont de la ville. Mais actuellement, la mairie de Malaga a clairement d’autres chats à fouetter et d’autres quartier à remettre à neuf avant un projet de tel envergure. Alors, un peu comme Lagunillas, les artistes se sont appropriés les lieux et en ont fait leur terrain de jeux.

Street_Art_le_long_du_fleuve_de_malaga

 Quelles infos supplémentaires sur le sujet

Pour ceux qui cherchent à faire une découverte complète du street art à Malaga, allez aussi jeter un oeil sur le boulevard Adolfo Suárez où la mairie a aussi subventionné un bon nombre d’artistes. A en croire cet article, il y a des choses très intéressantes à voir => http://www.elalfil.es/malaga-bulevart-exhibicion-de-graffiti/

Article du journal EL SUR en espagnol sur le quartier de Lagunillas

Article du journal La Dépêche sur le quartier de SOHO

Alcazaba_de_Malaga_by_night

Alcazaba (forteresse arabe) de Malaga