Sophie_en_mode_exploratrice

#Mois1 – Maintenant que l’euphorie de la bonne nouvelle est passée, on fait quoi exactement?

Il est temps de se mettre au travail…

Les filles des Editions Nomades ont un système bien rodé, je ne m’en fais pas, tout est au point. Des dossiers bien rangés, des exemples bien huilés. Il n’y a plus qu’à! J’ai commencé à travailler sur le sommaire du livre, à compiler tous les endroits qui doivent ou qui pourraient être dans ce petit bouquin de poche. Contrairement à ce que je pensais, ce n’est pas aussi facile de remplir toutes les petites cases de mon Excel (brrrr encore un Excel :P) qui représentent le sommaire du livre. Pour l’instant, il y a beaucoup de cases jaune et rouge qui sont des interrogations ou des « je ne sais pas ». La seule catégorie où les choses sont mieux calées, regroupe tous les restaus et les bars 😛 (Vous ne vous en seriez pas doutés, n’est-ce pas?)

J’ai lu, feuilleté de A à Z les exemples de Bruxelles l’Essentiel (qui me sera très utile pour un prochain voyage au mois d’avril) et de Prague l’Essentiel qui font partie de la même collection pour essayer de voir quels sont les lieux, les thèmes, l’inspiration que je pourrais trouver pour ma version du guide de découverte pratique et indispensable sur Edimbourg. Ça aide toujours énormément de regarder ce que les autres ont fait.

Maintenant les premiers doutes s’installent… (Pour ceux qui me connaissent, je sais direct ce que vous pensez: « Normal! Elle se remet tout le temps en question ».) Pendant une fraction de seconde, je me demande si je connais suffisamment ma ville d’adoption! Et puis, le petit nuage gris s’en va et je me dis que: 1. oui, je connais la ville et que 2. c’est l’occasion d’approfondir tout ce que je connais par de super nouvelles découvertes ;).

Panoplie_exploration_de_sophie

De nouvelles recherches, de nouvelles découvertes…

Une petite liste de sites, de bars et de restaus en poche, j’ai commencé à arpenter les rues d’Edimbourg à la recherche de nouvelles perles rares que je ne connais pas encore. Le problème d’Edimbourg, c’est la perpétuelle évolution de ses bars, restaus et cafés… A chaque fois que je retourne dans une nouvelle rue, il y en a de nouveaux! Je ne peux pas m’empêcher de me dire qu’il faut que je les essaie! 😉

Nous avons testé ce mois-ci, un restaurant italien de « street food »: Civerinos en plein coeur de la vieille ville ainsi qu’un pub/restaurant que je souhaitais visiter depuis un moment dans le quartier de Cannonmills pour tester leur brunch: Cross and Corners. J’ai vu aussi plusieurs nouveaux cafés sur Georges Street dans la partie New Town. Nous avons testé le Burr and Co, un concept de traiteur/café très très sympa.

Du côté des lieux de visites, des balades, j’ai fait quelques nouvelles découvertes du côté de la vieille ville. Nous avons grimpé sur Arthur Seats comme vous avez peut-être déjà vu, et arpenté les petits ruelles de la vieille ville pour découvrir des jardins cachés, des petits cimetières de gens célèbres (enfin… ils sont pas tout jeunes mais quand même célèbres!).

Qu’est-ce qui va se passer en Février?

J’ai commencé doucement au mois de janvier avec mes recherches car j’ai été beaucoup solicitée par le reste de mes projets professionels. Février s’annonce (croisez tous les doigts) un peu mouvementé et j’espère pouvoir prendre le temps d’écrire plus (aussi bien pour le guide d’Edimbourg que sur le blog) et de faire de nouvelles recherches!

Il faut que je commence sérieusement à rédiger quelques pages et à préparer les images qui les accompagneront! Aller hop, hop, hop! 🙂

Arthur Seat_Edimbourg