Jungle_Londonienne_Sky_Garden

Je suis allée petit déjeuner dans le seul jardin tropical au dernier étage d’un gratte-ciel au centre de Londres. Rien que ça!

Un nouveau weekend à Londres est toujours promesse de grandes découvertes! Et ces découvertes, je les ai faites en plein coeur de la City of London, ce petit état à l’intérieur de la grande capitale du Royaume Uni. Toute fraichement (ou pas) arrivée de l’aéroport de Stansted par le Stansted Express à Liverpool Street station, j’ai marché seulement une dizaine de minutes (en suivant la tour des yeux parce que je me perds plus avec Google map à Londres qu’en regardant ce qui m’entoure!).

Le Sky Garden est situé dans la tour rectangulaire (ou presque) assez reconnaissable du 20 Fenchurch Street dans le quartier de Square Mile. Vous savez, un de ces édifices qui vous donne le tournis parce que vous devez lever la tête jusqu’à vous dévisser le cou pour voir son sommet! Il y a une seule chose qui me plait dans ces gratte-ciel, ce sont les jours de ciel bleu ou le ciel se reflète à l’infini comme le jour où j’ai découvert le jardin. Du coup les quartiers d’affaire de Londres ne ressemblent plus trop à ces espaces imposants et parfois intimidants que l’on connait.

Vue_depuis_La_darwin_Brasserie_Londres

Jardin_Tropicale_Sky_garden_London

Après avoir fait le tour (complet) du bâtiment pour trouver l’entrée du Sky Garden… No comment… Je me retrouve nez à nez avec un portique d’aéroport (le deuxième en quelques heures). Après tout, il vaut mieux ne pas rigoler avec la sécurité dans un endroit aussi touristique. Je prends l’ascenseur pour le dernier étage de cet édifice et me retrouve… bouche bée face à un endroit très spécial.

Un jardin tropical avec une vue à 360ºC de la capitale londonienne et de certains de ses plus beaux monuments.

Dois-je en dire plus? Le Sky Garden est le jardin public le plus haut de Londres (là je veux bien les croire) Dans ce jardin, on peut admirer vu d’en haut, la cathédrale St Paul ou The Tower of London à travers les fougères géantes et les oiseaux de paradis. Une vision un peu déconcertante. On voit aussi depuis ce jardin, le nouveau « trendy » Shard, un gratte ciel qui se situe juste de l’autre côté de la Tamise. L’année dernière, j’avais eu envie de monter dans cette tour pour admirer la vue impressionnante depuis ce « pic » mais le prix m’avait fait rebrousser chemin.

The_Shard_depuis_Le_Sky_garden_de_Londres

Cathédrale_St_Paul_de_Londres_depuis_Le_Sky_garden

Au Sky Garden, vous pouvez entrer gratuitement en réservant votre ticket à l’avance (oui, oui, vous avez bien lu! Le Shard lui vous demande une somme autour des 30£ pour découvrir la vue de son sommet). Il faut s’y prendre un peu à l’avance (une ou deux semaines en fonction du jour et de la saison) et vous rentrerez au paradis gratuitement. Au moins, pas de déception si le temps est gris ou si le brouillard pointe son nez.

Je n’ai pas pu avoir de ticket pour la visite simple car je m’y suis prise un peu tard, par contre j’ai pu très facilement obtenir une réservation à la brasserie Darwin du Skygarden qui vous donne accès gratuitement au jardin (un tuyau à retenir). C’était l’occasion parfaite de contenter mon estomac après un départ plus que matinal depuis Edimbourg: l’heure du petit déjeuner!

J’ai obtenu une table en premiere ligne avec une vue époustouflante! Mon thé et mes pancakes à la banane caramélisée, noisettes grillées et chocolat m’ont certainement paru bien meilleurs dans cet environnement. En plus de tout ça, le service est aimable et la note pas aussi salée que je ne l’aurais pensé: 14£ (pourboire inclus) pour un thé et mon plat. Bon d’accord, c’est pas bon marché mais après tout, vous êtes dans un lieu unique!

Darwin_Brasserie_Sky_Garden_Londres

Pancakes_Darwin_Brasserie_Sky_garden

Sky_Garden_Bar_Londres

Jardin_20_Fenchurch_Street_Londres

J’ai passé un long moment dans ce jardin! Je n’ai pas pu m’empêcher de le prendre en photo sous toutes les coutures… J’aurai aimé découvrir cette endroit le soir! L’atmosphère doit être encore plus magique. Après tout ça, j’ai décidé de continuer un peu mon exploration du quartier et c’est ainsi que j’ai découvert un lieu magnifique chargé d’histoire et un parcours de sculptures. Pas besoin d’étudier mon guide de voyage, il suffit parfois de laisser les lieux vous parler!

En revenant vers Liverpool Street, je suis tombée sur le Leadenhall market, un ancien marché à la viande et aux poissons créé au 14ème siècle! Rien que ça! Son architecture et sa restauration m’ont vraiment époustouflée. Ces petites arcades rouges et dorées sont vraiment superbes. Aujourd’hui, il y a malheureusement peu de commerçants de bouche installés dans ce marché mais beaucoup de petites boutiques, de restaurants et de pubs. C’est certainement un lieu prisé par les employés des tours voisines car l’environnement historique est bien différent des gratte-ciel.

Leadenhall_Market_à_Londres

Leadenhall_Marché_A_Londres

C’est dans ce marché que j’ai découvert la première installation artistique du quartier. Je suis tombée sur plusieurs sculptures en me promenant. En lisant les panneaux de chacune d’elle, j’ai pu découvrir l’initiative « Sculpture in the city ». La ville de Londres a décidé de mettre en scène ce quartier de « Square Mile » afin de donner une autre dimension à la ville. La vidéo suivante, vous explique bien la démarche du projet.

Pour ma part, je trouve que c’est une idée fantastique de mettre en scène un quartier qui se veut peu humain avec ses grandes tours. Ce sont des clins d’oeil à la vie et aux gens qui travaillent dans cet endroit. C’est amusant et rafraichissant. Comme vous l’aurez compris, je vous recommande vivement de faire un tour dans ce quartier assez surprenant. Il n’est qu’à quelques stations de métro ou de bus de toutes les autres attractions touristiques.

Sculpture_in_the_city_Londres

Art_de_rue_à_Londres

Sculpture_in_the_city_Gherkin_à_Londres

Gherkin_à_Londres

Sculpture_A_Cote_de_Gherkin