Sophie en Ecosse

Voilà… J’ai trente ans le 14 juillet et j’ai décidé que j’avais envie de me faire un « petit » voyage seule dans les montagnes écossaises pour fêter ça… Alors, j’ai pris mes billets de train, j’ai envoyé des emails pour réserver des hébergements et je pars à l’aventure. A l’aventure, parce que je pars pour la première fois en voyage itinérant… à pied, toute seule.

J’ai beaucoup entendu parlé de la West Highland Way comme un chemin de randonnée incontournable pour découvrir les Highlands et leur environnement incroyable. Ce chemin part depuis un petit village juste à côté de Glasgow, longe le Loch Lomond, puis rentre dans les montagnes Glen Coe et Ben Nevis pour arriver finalement à Fort William. Avant de me lancer, j’ai lu les aventures de Treksnappy et ils m’ont convaincue. Je n’allais pas faire le chemin au complet par manque de temps et aussi d’entrainement mais je suis décidée à en découvrir une partie. Et je pars aujourd’hui!

Mon expérience sur la West Highland Way

40 km en 3 jours… Pour quelqu’un de moyennement sportif, c’est un début. La West Highland Way fait au total 100 miles soit 160km et elle se parcourt normalement en 7 jours mais il faut connaitre ses limites 😉 J’ai choisi ce tronçon pour diverses raisons:

  • Je n’avais pas envie de faire la partie du Loch Lomond parce que je l’ai pas mal vue cette année et parce que le chemin monte pas mal dans les montagnes.
  • Je ne veux pas faire le dernier tronçon entre Kinlochleven et Fort William pour (presque) les mêmes raisons.
  • Commencer par Crianlarich me permet de faire deux petites étapes sur les deux premiers jours (11km par jour), juste pour que mon corps se mette en jambes (si je puis dire ;)). Bin oui, en plus je me suis tordue la cheville la semaine dernière en allant à Bruxelles et mon pied me fait encore mal… Alors on y va super doucement.
  • C’est la partie du chemin qui m’a fait le plus rêver photographiquement parlant. Il y a beaucoup de magnifiques points de vue à découvrir.

Je me concentrerai donc sur la partie du chemin entre Crianmarich et Kinghouse.

Mon itinéraire sur la West Highland Way

Les transports

Je prendrai le train depuis Edimbourg pour rejoindre Crianlarich. Il n’y a pas de train direct mais avec un changement, je serai en une heure et demi sur le chemin. Je ne mettrais pas moins de temps en voiture pour rejoindre ce village (et je ne serai pas gênée pour le retour non plus !).

Pour le retour depuis Kinghouse, je prendrai le bus pour rejoindre Tyndrum puis un train jusqu’à Dunbarton et un deuxième vers Edimbourg.

Mon billet de train m’a couté 38£ (soit grâce au Brexit la modique somme de 45 euros) aller-retour en le réservant deux mois à l’avance. J’aurai pu avoir des prix un tout petit peu plus intéressants en réservant 12 semaines à l’avance mais j’estime que le prix que j’ai  payé est correct. Pour vous donner une idée, le prix aujourd’hui de mon aller-retour aurait été de 57£ soit environ 69 euros (ticket avec lequel on peut prendre n’importe quel train dans la journée).

Pour en savoir plus sur la visite de l’Ecosse en train, cliquez ici !

Parlons du transport de mon sac aussi ;). J’ai fait un petit extra en prenant les services de Travel Lite pour transporter mon sac chaque jour, d’un hébergement à l’autre pendant que moi, je marche toute légère sur la West Highland Way. Comme je ne fais qu’une partie du chemin, j’ai payé 28£ mais si vous faites le chemin au complet, cette entreprise charge 40£ et les autres entre 40 et 45£. Je ne sais pas si le service fonctionnera bien ! Je vous en reparle quand je reviens !

paysage écossais

Les hébergements sur le chemin de la West Highland Way

Cela n’a pas été une mince à faire… J’ai mis beaucoup de temps à trouver mes hébergements parce qu’à cette période, il y a du monde et pour couronner le tout je suis toute seule ! Du coup, tous les hébergements n’étaient pas intéressés pour m’accueillir. Dur dur !

Vous pouvez trouver des hébergements de tous les standings. Cependant, réservez longtemps à l’avance pour être sûrs d’avoir une place (pas comme moi). J’ai fait mes réservations 2 mois à l’avance. Je vous conseille plutôt de les faire 6 mois avant votre départ, pour avoir le choix.

Voici les hébergements que je vais tester pendant mes 4 nuits sur le West Highland Way:

  • Nuit 1: Tyndrum Inn à Tyndrum = 40£ la nuit pour une personne incluant le petit déjeuner
  • Nuit 2: Taransay Cottage à Bridge of Orchy = 80£ la nuit pour une, deux ou trois personnes incluant le petit déjeuner
  • Nuit 3: Glen Coe Resort (je dors dans un pod) à King House = 50£ pour un pod d’une personne (que se soit 1 ou 4 personnes c’est le même prix) sans petit déjeuner

Une solution super économique est le camping sauvage. Il est encore autorisé en Ecosse. Vous pouvez donc en profiter pour planter votre tente dans des endroits fabuleux. Mais je vous en prie ! Soyez respectueux de la nature et laissez  l’endroit comme vous l’avez trouvé !

Le budget

Le budget pour ce voyage est assez bon marché (en fonction du niveau des hébergements et de votre façon de voyager bien sûr). Je n’ai pas choisi les hébergements les moins chers parce que je pars seule et que j’aime quand même mon petit confort.

Transport = 38£
Hébergement sur 3 jours en B&B + Pods = 165£
Transport de mon sac = 28£
Provision pour la nourriture = édit d’après voyage :70£  (pour de la restauration très basique et souvent des déjeuners sandwish)

Apparemment il y a peu de distributeurs de billets et la pluspart des hébergements sont à payer en cash. Prévoyez donc bien du liquide pour tout le trajet avant de partir. Edit d’après voyage: certes, les distributeurs sont une denrée rare, prévoyez donc un peu de cash. Cependant, je n’ai pas eu de problème pour payer en carte tout le long du voyage. Parfois les restaurants ou les bars ont un minimum mais en général, ce n’est pas un problème.

Maison perdue en Ecosse

L’équipement

J’ai regardé la météo avant de partir et le 1 Juillet  je risque d’avoir : des pluies torrentielles, + 8ºC de moyenne. Autant vous dire que je prévois les pulls d’hiver et le thermos pour le thé !

Non mais sans rire, en été les Highlands sont normalement infestées de petits moustiques appelés les midges. Ils se déplacent en petits nuages et viennent vous piquer allègrement. Normalement avec de la pluie et 8ºC, je ne devrais pas être trop ennuyée car ils restent à terre dans ces cas là. Mais j’ai prévu l’arme suprême, même la marine l’utilise (il parait, je vous dirai après la rando): le Skin So Soft de la marque Avon. Si ça ne fait pas peur aux midges, au moins j’aurai la peau super douce ;). J’ai pris aussi un chapeau avec une moustiquaire, au cas où.

Je ne transporte pas mon sac principal (ouf), je pourrai donc prendre mon sac à dos normal pour faire les trajets avec les basiques: une lampe torche, un sifflet, une gourde de potion magique   d’eau ou de thé, des snacks énergétiques, une trousse de premier soin (avec les pansements normaux et ampoule, le paracetamol, l’arnica, le désinfectant… Tout ça). Et puis bien sûr mon matos photo (mon appareil + mon trepied).

Dans mon autre sac, j’ai mis mes vêtements, mon sac de couchage + un oreiller pour les 2 hébergements glamping, ma trousse de toilette, du papier toilette au cas où, du thé… Tout ce qui me semble essentiel!

J’oubliai aussi… J’ai acheté des capotes (oui oui des capotes) imperméables pour mes 2 sacs. Je n’ai aucune envie de mouiller mes affaires et en plus, cela protègera un peu plus mon sac qui sera transporté par Travel Lite. On ne sait jamais !

Où trouver des informations sur la West Highland Way

On trouve une mine d’infos sur les sites de randonnées et sur les blogs de voyages (surtout anglophones il faut le dire). Pour des infos en français, je vous conseille de lire French Kilt. Pour des informations plus spécifiques, consultez le site de Walk Highlands et le site de la West Highland Way bien sûr.

Pour ma part, j’ai aussi acheté Long Distance Guides The West Highland Way: Official Guide. Il contient une carte détaillée et des descriptions poussées de chaque étape. C’est grâce à ce guide que j’ai pu déterminer quel parcours faire en fonction du temps que j’avais et de mes capacités.

J’ai aussi acheté un autre livre très intéressant pour les amateurs de photographies: The Photographer’s Guide to Scotland. On y trouve des cartes détaillées des meilleurs endroits pour faire des photos dans la région des Highlands et autant vous dire que dans la zone du West Highland Way, il y en a beaucoup !

Je suis donc sur le chemin de randonnée à partir d’aujourd’hui (1 Juillet 2016) à Mardi (5 Juillet 2016)! Gardez un oeil sur mes réseaux sociaux pour avoir des nouvelles ! S’il y en a pas, soit j’arrive vraiment pas à me connecter à Internet dans la nature, soit… Il ne faut pas y penser 😉

Article modifié le 5 Juillet 2016  avec plus d’information après le voyage et ma modification d’itinéraire

Loch Lomond en Ecosse