Mon voyage extraordinaire autour de la gastronomie à Hong Kong

Dim Sum à Hong Kong

Je pourrais aller à Hong Kong juste pour manger. Voilà, c’est dit ! Il y a tellement de choses à voir que, évidemment  je ne passerais pas mon temps à manger mais je pourrais… Pour un européen, il y a tellement à apprendre sur la gastronomie à Hong Kong que vous auriez besoin de plusieurs mois d’immersion totale. 😉

Malheureusement, nous ne sommes restés que 4 jours. Mais cela ne nous a pas empêchés d’optimiser notre découverte de spécialités locales grâce à une visite guidée et beaucoup, beaucoup de découvertes de restaurants et de petites cantines ! Commençons par le commencement…

La gastronomie à Hong Kong

La gastronomie à Hong Kong a été très influencée par les grands épisodes historiques que la ville a connus (son histoire britannique, portugaise, chinoise, sa proximité aussi avec d’autres pays asiatiques). Plus de 90% de la population est d’origine chinoise (cantonaise principalement puis d’autres minorités), c’est donc la cuisine cantonaise qui domine la scène gastronomique hong kongaise. Cependant, la cuisine fusion et les influences de l’est (europe et moyen orient) sont aussi bien palpables.

A Hong Kong, on mange le petit déjeuner, le déjeuner, l’afternoon tea (bien que cela soit plus rare), le diner et une petite collation nocturne. Les locaux sont aussi friands de petits snacks achetés dans les stands de streetfood toute la journée.

Etale du marché de Sham Shui Poh de Hong Kong

Visite guidée de Sham Shui Poh sur le thème de la gastronomie

Comme vous avez peut-être déjà vu sur mon premier article, c’était ma première visite de Hong Kong. Alors, quoi de plus sympa que de découvrir la gastronomie locale avec un local ? C’est une bonne introduction aux habitudes et traditions locales. Nous avons donc participé à une des visites organisées par Hong Kong Foodie Tour. Cette entreprise propose 3 visites guidées différentes: une dans le quartier de Central pour les « débutants », la visite de Sham Shui Poh pour « les plus aventureux » et une visite du marché de la ville de Tai Po dans les New Territories (en dehors de la ville de Hong Kong).

Nous avons donc fait la visite gourmande du quartier de Sham Shui Poh à Kowloon avec Yammy notre guide local. Pendant 3h30, nous avons fait le tour de 6 cafétérias, restaurants et stands de street food pour découvrir les spécialités préférées des habitants. Nous avons aussi été découvrir des artisans, des épiceries et des commerçants de bouche du quartier. Comme vous pouvez l’imaginer, j’étais comme un poisson dans l’eau !

Poissonnier du quartier Sham Shui Poh à Hong Kong

Le petit déjeuner Hong-Kongais

Je ne vous donnerai pas les adresses exactes que nous avons visité sinon ce ne serait pas drôle mais laissez-moi vous montrer ce que nous avons dégusté ! A 9h30 du matin, nous retrouvons donc notre groupe (un couple d’australiens, notre guide et nous) pour lancer les hostilités ! 😛 Nous nous dirigeons vers un café hong kongais appelé Cha Chaan Teng pour prendre notre (premier) petit déjeuner avec les locaux : un thé au lait à la chaussette (c’est pas moi qui l’appelle comme ça ! C’est eux ! Voyez plutôt la photo) et un « pineapple bun », un petit pain au lait avec un craquelin sur le dessus. SUPER BON!

Le thé à la chaussette remplace le café à Hong Kong. C’est un thé très amer préparé avec une chaussette ou un bas dans lequel ils rajoutent un lait concentré d’une marque très spécifique des Pays-Bas (ne cherchez pas…). Ça sonne pas très ragoutant et pourtant c’est vraiment excellent. Vous pouvez le commander chaud ou froid en fonction de la température extérieure ! 😉

Petit déjeuner pris dans une cafétéria de Sham Shui Poh à Hong Kong

Préparation du milk tea dans la chaussette

Les produits séchés

Pendant la visite, nous nous sommes arrêtés dans un magasin de produits séchés. Il y en a absolument partout dans la ville car les hong-kongais utilisent énormément ces produits dans leur cuisine de tous les jours. Par exemple, ils utilisent toutes sortes de fruits de mer et de poissons séchés pour faire les soupes qu’ils mangent très régulièrement. Mais ce qui m’a le plus frappé, ce sont les vessies natatoires de poissons séchés (KESAKO? une poche à air qui permet au poisson de se tenir droit dans l’eau) qui coûtent de véritable fortune. Pourquoi ? Parce qu’elles contiennent beaucoup de collagène. Les femmes les consomment donc en soupe pour rester jeunes. Je n’ai pas testé donc je ne peux pas valider !

Une épicerie de produits séchés dans le quartier de Sham Shui Poh à Hong Kong

Vessies séchées de poisson dans le quartier de Sham Shui Poh

Les noodles hong-kongaises

Nous nous sommes aussi arrêtés chez un fabriquant de noodles hong kongaises. Elles sont bien différentes des nouilles chinoises ! Elles sont très très fines, faites à partir de farines (plusieurs), d’oeufs de canard et parfois d’oeufs séchés de poisson. Ces œufs, vous les voyez à l’intérieur des pâtes et ils donnent une couleur distinctive aux noodles. Mais ce qui est le plus remarquable… Elles sont traditionnellement préparées avec un tronc de bambou. Non, je n’ai pas perdu l’esprit. Je vous propose de regarder la vidéo ci-dessous à la onzième minute et trente secondes pour découvrir la fabrication de ces noodles à travers un reportage d’Anthony Bourdain.

Ces noodles peuvent coûter extrêment cher en fonction de leur fabrication et de leur teneur en oeufs de poisson. Nous les avons dégustées  de manière traditionnelle, dans un des derniers restaurants proposant des noodles artisanales et c’est juste… Superbe ! Elles sont servies avec des légumes vapeur et saupoudrées d’oeufs de poisson. On vous apporte aussi à côté un bouillon de poisson… J’en salive encore. Ma moitié n’a pas du tout apprécié car le goût de poisson est très prononcé. Cela dépend de votre goût !

Noodles traditionnelles de Hong Kong

Les cookies de Hong Kong

Pour terminer, je vous parlerai de notre découverte d’une des meilleures pâtisseries traditionnelles de Hong Kong où nous avons dégusté les cookies aux amandes. Apparemment, ils sont à l’origine de Macau, juste de l’autre côté de la baie. Ils sont préparés à base de pâte très friable, pour les fêtes. Nous avons même eu la chance de voir en direct comment ces cookies sont façonnés dans leur petit moule en bois. Vous pouvez les confectionner à la maison grâce à la recette de Thirsty fo tea ! Ayant acheté un moule pour ma maman, je testerai cette recette pour les fêtes de Noël, sans faute !

Cookie aux amandes de Hong Kong

Etale de cookie aux amandes à Hong Kong

Comme vous le voyez, je pourrais vous parler de cette visite et de toutes mes découvertes pendant plusieurs heures… Pour plus d’informations sur les visites guidées de Hong Kong Foodie Tour, jetez un oeil sur le site internet. Notez que les visites ne sont qu’en anglais ! La visite de Sham Shui Poh coûte 720$ hong-kongais par personne soit 80 euros environ. C’est cher mais vous irez dans 6 restaurants différents et cela vaut chaque centime dépensé !

Les restaurants de Hong Kong (et sa région)

Je voulais vous parler des restaurants que nous avons testés dans cet article mais je crois que mon engouement pour la gastronomie de Hong Kong me fait écrire un peu plus que prévu. Je vais donc simple vous parler de quelques plats de la gastronomie de Hong Kong qui ont marqué notre séjour !

Les dim sums

J’étais déjà une convaincue en Europe, il n’a donc pas été difficile de me convaincre entièrement avec la vraie version de ces délicieux petits raviolis vapeur ! Nous en avons mangé à plusieurs reprises mais je crois que notre expérience la plus incroyable (et elle l’est) est celle du restaurant One Harbour Road, un des restaurants du Grand Hyatt Hong Kong…

Nous avons été invités par des amis à déguster les dim sums les plus délicats et délicieux (je mentionne bien que nous avons été invités). Ce restaurant a reçu les plus grandes pointures du monde (présidents, artistes…). Par politesse et respect, je n’ai pas fait de photographie. Pour vous donner une idée des plats que nous avons dégustés, jetez un oeil sur la galerie du restaurant. J’ai un souvenir ému du mango pudding. Je n’aime pas les entremets ni même les gelées mais ce pudding à la mangue était fabuleux. Chaque matin, des commis sont chargés de rapper des centaines de mangues fraiches pour préparer ce dessert crémeux aux mangues. Certaines personnes viennent dans ce restaurant juste pour ce dessert.

Gastronomie à Hong Kong

En plus de dims sums exquis (petits légumes craquants, sauce XO faite maison, crevettes cuites à la perfection…), nous avons aussi fait l’expérience d’une autre éducation à table. Nous avions chacun deux paires de baguettes: des blanches et des noires, une paire pour le service et une paire pour la dégustation. Nous devions faire tourner le plateau central de la table pour avoir le plat que nous voulions goûter puis nous utilisions nos baguettes de service pour prendre un morceau et le poser dans notre assiette. Finalement, nous utilisions nos baguettes pour manger.

Street food, petit déj’, goûters et snacks

Les hong-kongais sont vraiment gourmands ! On trouve des petits cafés et des pâtisseries un peu partout. Pendant notre balade dans le quartier de Central, nous avons découvert deux classiques d’influence européenne:

Le pain perdu (French toast) version Hong Kong

Oubliez ce que vous savez du pain perdu habituel ! N’essayez pas non plus de savoir combien de calories il y a dans une de ces petites choses ! Dans le Cha Chaan Teng appelé Lan Fong Yuen, on sert un pain perdu bien différent: deux tranches de pain de mie qui ont été trempées dans du lait de poule, à l’intérieur desquelles a été inséré du… beurre de cacahuète. Ce sandwich est bien sûr frit et servi avec un morceau de beurre sur le dessus… Avec un « thé à la chaussette », cela passe très très bien mais je sais que j’ai dû perdre quelques jours de ma vie en mangeant une telle monstruosité de calories… A faire une fois dans sa vie !

Pain perdu à la hong kongaise servi avec thé au lait glacé

Sophie au goûter à Hong Kong

La egg tart (tarte aux oeufs) version Hong Kong

Ces petites tartes au flan sont originaires du Portugal. Vous les connaissez peut-être sous le nom « pasteis de nata ». Cette recette a été apportée à Macao et à Hong Kong avec l’arrivée des Portugais. Nous avons  testé les meilleures tartes aux oeufs de Hong Kong dans la pâtisserie Tai Cheong de Central. Je n’en ai acheté que 2… (juste pour goûter) J’ai failli y retourner pour en acheter une boite de 12 tellement ces petites pâtisseries sont délicieuses. Le petit flan a l’intérieur est tellement bien préparé qu’il fond dans la bouche. C’est très légèrement sucré mais pas trop et la pate à tarte… Je ne vous en parle pas ! La meilleure pate brisée que j’ai jamais mangée. Pour quelques centimes de dollars, laissez-vous aller dans le côté obscur de la « egg tart » de Hong Kong ! ;P

Pâtisserie du quartier de central à Hong Kong

Egg tart traditionnelle de Hong Kong

Bilan de notre découverte de la gastronomie à Hong Kong

Ce premier séjour a été une véritable révélation. Des amis m’avaient beaucoup parlé des merveilleux restaurants de Hong Kong, mais vous ne pouvez pas imaginer ce qui vous attend avant d’y être ! J’ai toujours eu un petit faible pour la cuisine asiatique mais ce premier voyage en Chine et particulièrement à Hong Kong m’a donné envie d’en découvrir plus très très vite !

Boutique de noodles et de pâtes sèche à Hong Kong

Disclaimer: une partie des découvertes que vous sont décrites ici ont été organisées par l’Office de Tourisme de Hong Kong. Vous pouvez consulter leur site internet et utiliser leur trip-planner pour organiser votre prochain voyage sur place ! Ils ont aussi une application pour découvrir Hong Kong comme un local.

Soyez les premiers au courant !

Recevez des notifications directement sur votre ordinateur/tablette/téléphone lorsqu’un nouvel article est disponible

Total
99
Shares

Newsletter

Recevez des news exclusives sur l'Ecosse une fois par mois

3 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*