What ! C’est septembre ? Mais où en est Edimbourg l’Essentiel ?

Travail sur Edimbourg l'Essentiel

Il parait que l’on est déjà septembre ? Que l’été est passé et que je ne me suis jamais arrêtée ! Et pourtant, Edimbourg l’Essentiel est très très loin d’être terminé. GLOUPS ! Il est temps de mettre les bouchées doubles car il me reste 60 jours pour finir et peaufiner mon bébé.

Ceux qui me connaissent et qui ont bossé avec moi savent que je suis quelqu’un qui travaille sous pression. Pas de pression = pas de travail ! Autant vous dire que ça n’aide pas mon niveau de stress permanent mais c’est comme ça. J’ai appris à gérer mon stress mais je n’ai pas réussi à changer ma façon de travailler, malheureusement ! Pour surmonter mon retard et finaliser mon livre en beauté, j’avais besoin d’un plan d’attaque. C’est ce que j’ai fait !

Le plan d’attaque d’Edimbourg l’Essentiel

J’ai calculé le nombre de jours restant avant ma deadline (parce que évidemment, j’ai des voyages et du boulot de prévu sur cette période), puis j’ai divisé ce petit nombre par le nombre de pages manquantes (beaucoup trop à mon goût) et finalement calculé une marge (parce qu’il faut toujours prévoir, au cas ou!). Le nombre magique de pages à écrire par jour est de 4 ! Rien d’insurmontable, il me faut juste un peu de rigueur et de volonté. Ce que j’ai puisque j’écris sur un sujet qui me tient à coeur !

Pour soutenir le rythme de mon plan d’attaque, j’ai imprimé un calendrier sur lequel j’écris tous les jours le nombre de pages que j’ai écrites et j’ai aussi imprimé mon sommaire sur lequel je mets des notes et des petites croix à côté des pages que j’ai terminées. C’est très motivant de voir les résultats au fil du temps ! Ça me rassure ! Si avec ça je suis pas dans les temps…  En tout cas, je suis contente de mon organisation qui a l’air de fonctionner 😛

Musée d'Art Moderne d'Edimbourg

Le sommaire, les photos, tout ça, tout ça

Du côté du sommaire, les choses sont plutôt bien en place, mais j’arrive toujours à changer des choses pour l’améliorer. Je crois que celui-ci ne sera jamais vraiment fixé tant que tout ne sera pas entièrement terminé! Et puis chaque jour, je découvre de nouveaux endroits et des nouveaux restaurants ! Edimbourg est une ville en perpétuel changement, ce qui rend parfois la tâche un peu difficile ! A l’inverse, je découvre aussi que certains endroits dont je voulais parler, n’existent  plus… #fail

Et puis finalement, il y a les photos. Quelque chose qui me tient vraiment à coeur ! J’espère que j’aurai le temps de faire ce que j’ai en tête pour que le livre soit aussi visuel que possible 🙂 Qui sait, je pourrais peut-être faire une expo des images après la sortie du livre si je fais ça bien (on peut toujours rêver).

Voilà voilà les petites nouvelles sur le sujet. Je vous tiendrai au courant le mois prochain (c’est le dernier) des avancées de mon plan d’attaque: nom de code » Edimbourg l’Essentiel » ! 😉 C’est promis !

 

Sophie au Lobster Shack de North Berwick en Août 2016

Newsletter

Recevez des news exclusives sur l'Ecosse une fois par mois

2 commentaires

  1. ça doit être un boulot monstre tout de même … mais j’ai très hâte de voir le résultat ! (et ce sera l’occasion de revenir à Edimbourg, j’en ai toujours très très envie suite à mon court passage qui a permis de nous rencontrer en vrai …. Bon courage et bonne organisation pour la suite de ta rédaction !

    1. Merciiiii ! J’ai hâte de pouvoir montrer un petit bout de « mon » Edimbourg aussi.
      Oui, c’est un boulot assez énorme surtout pour checker les horaires d’ouverture… Je n’avais jamais remarqué que les restaurants n’ont JAMAIS les mêmes horaires tous les jours 😛

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*