Stade de rugby de Dublin

Dublin est à 45 minutes d’Edimbourg en avion. Enfin, c’est sans compter les retards de la compagnie aérienne bien-sûr. Mais que voulez-vous, on ne peut pas payer son aller-retour 4£ et se plaindre du retard, n’est-ce pas ?

Les transports entre Edimbourg et Dublin

Si vous faites un long séjour en Écosse, je vous conseille de prendre un ou deux jours pour aller visiter Dublin en Irlande. Les billets Ryanair sont en général à 10 ou 20£ aller-retour par personne (sauf cette fois où j’ai réussi à avoir cette promotion incroyable).

Le premier avion d’Edimbourg est à 8h10 (arrivée 9h10) et le dernier avion de Dublin est à 18h50 (arrivée 19h50). En comptant 30mins de bus pour atteindre le centre ville, vous pourrez profiter d’une journée de 7h sur place. Pas mal pour une petite excursion!

Centre ville de Dublin décoré pour Noël

Une journée à Dublin

J’adore paser du temps dans la capitale irlandaise. Je la connais déjà un peu après 3 séjours, mais j’y reviens avec plaisir pour en découvrir ses recoins. J’avoue que cette fois, je n’ai pas vraiment préparé de programme. J’avais quelques idées mais pas de plan défini. Ça fait du bien parfois…

Le quartier du grand canal

Je suis descendue du bus de l’aéroport au Centre of Conventions sur le quai de la rivière Liffey pour commencer mon exploration dans le quartier du Grand Canal. J’avais entendu que ce quartier était truffé de street art mais malheureusement toute la zone est en transformation. La majorité des oeuvres ont donc aujourd’hui disparu. Voici les quelques spécimens que j’ai dénichés.

Street Art à côté du Grand Canal à Dublin

Street Art dans le nord de Dublin

Ce quartier des anciens docks est très étrange. Entre les nouvelles constructions modernes de luxe, on découvre des quartiers de maisons ouvrières, un petit port avec des péniches, des chantiers. Une effervescence assez intéressante.

Théâtre du Grand Canal à Dublin

Grand Canal Docks de Dublin

Docks du grand canal de Dublin

Le célèbre Trinity College de Dublin

Depuis le grand canal, j’ai suivi Pearse Street pour me retrouver juste derrière Trinity College. J’ai suivi des étudiants pour me retrouver perdue au milieu des bâtiments de l’université. Aaaah…Quelle sensation étrange… Je serais bien restée pour participer à quelques cours mais je voulais seulement faire un petit tour dans la cour principale, pour le plaisir.

Jardin de la librairie de l'Université de Trinité à Dublin

Photo 360º de la cour de trinity College juste pour vous !

Sculpture dans les jardins de Trinity College

En passant devant la bibliothèque et l’exposition du livre de Kell, je vois qu’il n’y a personne à l’entrée. Je saisis l’occasion pour découvrir ce musée. Si l’exposition sur le livre de Kell est intéressante, je suis plus intéressée par la bibliothèque que j’ai tellement vue en photo. Cet endroit est magique. Je vous laisse juger par vous même.

Bibliothèque de l'Université de Trinity College

Détail de la bibliothèque de Trinity Collège

The Pig’s Ear

Après un réveil à 6h du matin, mon ventre criait famine en sortant du musée. Je décidais donc de tester un restaurant que j’avais dans mon radar la dernière fois que nous sommes venus, mais que nous n’avions pas testé: The Pig’s Ear Restaurant.

Je grimpe les escaliers pour me retrouver dans une petite salle lumineuse avec vue sur le terrain de sport de Trinity College. L’ambiance bistrot chic est sympa mais comme d’habitude, je suis la seule personne en dessous de 45 ans dans la clientèle. Que diable ! Je suis là pour manger. Voici mon entrée et mon plat:

Entrée du restaurant The Pig's Ear à Dublin

Plat du menu du déjeuner au restaurant Pig's Ear

Ma terrine de volaille en entrée était toute à fait délicieuse mais sacrément copieuse! J’espère que mon plat sera plus léger. J’ai commandé le cabillaud servi avec du chou fleur, une sauce aux crevettes grises et salicornes. Aucun regret sur mon choix, le poisson est cuit comme je l’aime (ultra grillé sur le dessus sans la peau et à la limite du rosé de l’autre côté) et les accompagnements sont délicieux.

Je n’ai pas mangé de dessert… Snif !

Le musée de l’archéologie et St Stephen’s Green Park

A quelques minutes du restaurant, se situent un petit nombre de musées (archéologie, histoire naturel, musée de Dublin…) et le célèbre parc Stephen Green. Je m’arrête d’abord au musée archéologique (gratuit) qui retrace de façon très détaillée l’histoire de l’Irlande depuis la préhistoire. Je n’ai pas eu le temps de tout regarder en détail malheureusement, mais ma collection préférée fut clairement celle des objets celtes.

Si vous n’êtes pas intéressés par l’histoire, jetez juste un œil par la porte pour admirer le magnifique édifice de style victorien palladien. La salle d’exposition principale est splendide avec ses piliers d’acier sculpté et son toit arrondi.

Musée d'archéologie de Dublin

Collection des objets celtiques du musée d'archéologie de Dublin

Décoration du musée d'archéologie de Dublin

Après cette visite historique, je voulais profiter du temps qui n’était pas désagréable dans St Stephen’s Green Park. Ce magnifique parc a ouvert ses portes en 1880. J’aime beaucoup le petit lac artificiel et les nombreuses statues qui sont installées un peu partout dans le jardin comme le buste de James Joyce. 

Stephen's Green park au centre ville de Dublin

Juste en sortant du parc, vous tomberez sur Grafton street, une des grandes rues commerçantes de la ville. Dans ce quartier, vous découvrirez légion de petites boutiques, cafés et restaurants qui vous plairont sûrement. Je me suis attardée seulement dans une adresse que j’aime particulièrement…

William Street au centre ville de Dublin

Clément and Pekoe

Mon après-midi est déjà bien entamé et j’ai envie d’un thé avant de reprendre la route. J’ai une destination en tête: Clement and Pekoe! J’ai découvert ce petit café pendant notre dernière visite. Ils ont clairement le meilleur chai latte maison. Épicé et préparé avec du lait d’amande, il est léger et un peu piquant. Juste comme je l’aime ! Je commande un cookie maison qui ressemble étonnamment aux miens (rien à avoir avec le traditionnel cookie américain). Ils sont donc bien faits maison! Le café est fréquenté par les étudiants et aussi par pas mal de freelance (sûrement à cause de leurs  prix très attractifs).

Café de Clement and Pekoe du centre ville de Dublin

Après cet arrêt chai/cookie pour me réchauffer et me reposer après mes 15kms depuis le matin, il a fallu reprendre la route. La dernière fois que nous sommes venus, j’ai remarqué que le trajet du bus pour aller à l’aéroport est beaucoup plus long au retour qu’à l’aller. Je ne voulais pas me mettre en retard et heureusement… J’ai mis presque une heure pour retourner à l’aéroport à cause des travaux du centre ville et des tours et détours du bus. Cela m’a donné un peu de temps pour admirer les lumières de la ville…

Au revoir Dublin ! On se reverra bientôt !

 

Pont de Samuel Beckett à Dublin