Une journée farniente à Porto Santo dans l’archipel de Madère

Pendant notre semaine dans l’archipel de Madère l’archipel de Madère, nous avons dédié une journée de découverte à la petite île de Porto Santo, au nord-est de Madère.

Aller sur l’île de Porto Santo

Pour atteindre ce petit paradis, deux solutions : le ferry ou l’avion. Dans l’idéal, nous voulions prendre l’avion mais le budget ne nous le permettait pas (56,25 euros par personne contre 120 euros moment de la réservation, le choix est vite fait). Nous avons donc embarqué sur le Lobo Marinho de la compagnie Porto Santo Line pour une traversée de 2h30. Les horaires de ferry permettent de passer une petite journée sur l’île de Porto Santo. Nous sommes arrivés à 10h30 et sommes repartis à 18h.

Le ferry de Porto Santo Line pour visiter l'île de Porto Santo depuis Funchal à Madère

Avant de s’embarquer dans l’aventure, je n’ai pas fait beaucoup de recherches (une première, j’avoue). Les dernières semaines ont été folles, pas moyen de consacrer suffisamment de temps à tout planifier. A tel point que je n’ai pas imprimé les billets de bateau et qu’il a fallu trouver un moyen de le faire (je remercie encore l’hôtel Porto Santa Maria à Funchal, de nous avoir gentillement dépanné un vendredi soir à 20h).

Que faire à Porto Santo

Bref, on est monté dans le bateau sans plan. Heureusement, Porto Santo est une petite île et la compagnie de ferry offre tous les services pour les feignasses comme moi. Nous avons donc opté pour un tour de l’île de deux heures en bus ce qui nous laissait suffisamment de temps pour profiter d’un resto de plage et d’un bain de mer.

Vue de la plage de Porto Santo depuis le Ferry venant de Funchal à Madère

Bon… C’est vraiment pas ma tasse de thé… On a vu l’essentiel mais je ne le vous recommande pas si vous aimez les expériences pleines de surprises et pour jeunes. Disons que nous avons baissé significativement la moyenne d’âge du bus 😂.

Les paysages de l'île de Porto Santo à Madère

Mais j’en retiens quelques belles choses : le point de vue et les moulins à vent de Portela, les orgues de basalte et la crique magnifique de Calheta. Autant de trésors naturels à découvrir plus en détails pendant un plus long séjour. Nous avons aussi visité l’oasis/mini zoo de l’île. C’est luxuriant et intrigant mais rien de bien transcendant à mon goût (je ne suis pas trop fan en général de ce genre d’endroit) mais je sais que Thomas a trouvé l’endroit chouette.

Les moulins à vent de l'île de Porto Santo à Madère

Pour votre découverte de Porto Santo, privilégiez la découverte en taxi (à peu près le même prix pour deux que le bus d’après ce que j’ai vu), en scooter, en quad ou en tweezy. La conduite se fait très bien sur l’île et vous la verrez à votre rythme. Achetez un billet dans le ferry pour la navette pour le centre ville de Vila Baleira. Vous y trouverez-là  toute les agences de location locales.

Le jardin et petit zoo de l'île de Porto Santo

La plage de Porto Santo et ses restaurants

Après notre visite, nous avons filé vers la plage pour rejoindre le restaurant Pé Na Agua (avant de nous rendre compte que nous avions laissé le sac des maillots de bain dans le bus… #fail). La plage de Porto Santo est magique… 9km de sable doré et d’eau turquoise comme dans les Caraïbes. Incroyable !!

Nous avons trouvé une table les pieds dans le sable, en haut de la dune et commandé une puncha fait maison… Un délice de rhum et de citron qui tape fort 😝. Pour réduire l’inpact de notre punch, nous avons commandé un boco do coca (un pain à l’ail cuit au feu de bois ➡️ une tuerie), un filet de sabre noir à la banane et fruit de la passion ainsi qu’une espetada (brochette géante de boeuf ➡️ deuxième tuerie). Pour terminer, je me suis délectée avec une crème de fruit de la passion. Todo bem !

Le sabre noir à la banane et au fruit de la passion, un délice !

Les restaurants sur Porto Santo sont généralement plus chers que sur Madère mais cela paraît logique, ils doivent tout importer. Pour ce déjeuner de roi, j’ai payé 42 euros (rien du tout par rapport aux restos à Édimbourg).

Après ça, nous avons pris un bon bain de soleil et piqué une tête dans ces eaux magnifiques. Une journée au paradis…

La pointe de Calheta au bout de l'île de Porto Santo

Adeus Porto Santo

Malheureusement, il a fallu reprendre la route trop rapidement. Nous sommes remontés dans le ferry et avons dit  au revoir à Porto Santo en regardant les dauphins venus nous faire un coucou.

Je sais que quelques uns d’entre vous m’avaient prévenu… Il faut rester plus longtemps au paradis ! La prochaine fois nous resterons au moins trois jours pour randonner, visiter et juste… profiter des eaux turquoises de Porto Santo !

La plage paradisiaque de Porto Santo à Madère

Informations pratiques pour l’île de Porto Santo

  • Pour aller de Funchal à Porto Santo, vous pouvez prendre le ferry de Porto Santo Line. Le billet aller-retour coûte 56,50 euros par personne.
  • Il n’y a pas de vol direct depuis la France jusqu’à Porto Santo mais vous pouvez trouver des vols avec escale à un très bon prix !
  • La compagnie que nous avons testé pour la visite : Lazermar – ils ont d’autres visites que les bus et ils sont supers gentils (et parlent français).

Inscrivez-vous à la newsletter mensuelle d’Ooh My World !




Le rocher du gorille à Porto Santo à Madère

Soyez les premiers au courant !

Recevez des notifications directement sur votre ordinateur/tablette/téléphone lorsqu’un nouvel article est disponible

Newsletter

Recevez des news exclusives sur l'Ecosse une fois par mois

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*