Road trip en Ecosse pendant l’hiver sur Arran, le Kintyre et Islay

Pour la première fois, nous nous sommes lancés dans le défit d’un road trip en Ecosse pendant l’hiver ! Nous avons chargé notre voiture de location un vendredi soir et mis les voiles pour découvrir les îles et péninsules de la côte ouest de l’Ecosse: Arran, le Kintyre et Islay. Si vous êtes des amateurs de whisky ou des ornithologues férus, vous avez certainement entendu parler de certains ou de tous ces lieux.

Depuis Edimbourg, nous avons traversé en voiture l’Ecosse d’est en ouest (il faut une heure trente en moyenne) pour nous arrêter à Ardrossan, un village côtier où nous prenions le premier ferry de notre aventure le lendemain.

48h de découverte sur Arran

Samedi 9h du matin, nous faisons la queue dans le petit port d’Ardrossan pour monter sur le ferry. C’est le début du weekend, nous sommes quasiment entourés que de locaux qui partent prendre l’air. Au loin, nous voyons les pics enneigés sur Arran. L’excitation monte d’un cran.

Arran est connue pour plusieurs choses. On l’appelle la petite Ecosse car malgré ses 432 km2, elle regroupe tous les paysages de l’Ecosse: des plages de sable blanc aux sommets enneigés. C’est aussi une île qui produit de chouettes choses comme des fromages savoureux, des bières, du whisky, des fruits de mer… Cette île a presque tout pour plaire !

En 48h, vous pouvez voir rapidement les musts d’Arran particulièrement en hiver. Cette saison réduit beaucoup le nombre de découvertes possibles à cause des jours qui sont courts et des lieux fermés. Le premier jour, nous avons fait le tour de Brodick (et de ses boutiques gourmandes) puis l’après-midi, nous avons fait route vers les dolmens du marais de Machrie . La balade est très sympa et le lieu a quelque chose de magique mais n’oubliez pas les bottes en caoutchouc ! Elles sont indispensables ou du moins des chaussures entièrement waterproof pour marcher sur le chemin en hiver.

Le deuxième jour, nous avons profité du beau temps pour partir en randonnée dans la forêt derrière Whiting Bay pour découvrir les cascades de Glenashdale falls et les tombes préhistoriques « Giant’s Grave ». La balade offre des vues incroyables sur la baie, le « continent » (je ne m’y ferai jamais de dire « continent » alors que la Grande Bretagne est une île) et the Holy Island. A faire si le temps le permet ! Pour trouver l’itinéraire, je vous donne la page de Walkhighlands.

Le lendemain matin, il était déjà temps de partir pour prendre notre ferry vers Kintyre. Nous nous sommes arrêtés en chemin pour visiter la distillerie d’Arran. Une visite fort agréable et intéressante (gratuite en hiver avant leur fermeture annuelle pour Noël).

Hébergement sur l’île d’Arran:

Le superbe B&B Cruickshanks tenu par Rob et Nanette est une adresse à noter ! Les chambres sont magnifiques, l’accueil digne d’un hôtel. Vous ne serez pas déçus !
https://www.cruickshanksarran.co.uk/

La carte de l’île d’Arran

La péninsule du Kintyre et Campbeltown

Nous avions prévu de passer seulement 24h dans la région et c’était une excellente décision. Si la route (petite et sinueuse) de la côte est nous a éblouis par les paysages et les vues grandioses sur Arran (petit clin d’œil à tous nos amis les phoques et biches rencontrés dans le coin), le reste de la péninsule ne nous a pas laissé un souvenir impérissable.

Campbeltown, située au sud-est de la péninsule offre une visite à faire absolument : la distillerie de Springbank et de Glengyle. Cette visite combo est une des plus intéressantes que nous ayons faite pour un prix tout à fait raisonnable (12£ pour les 2 distilleries avec une dégustation de 2 whiskies). En hiver, les touristes sont peu nombreux. Nous avons donc eu une visite entièrement privée des distilleries (un super bonus). Pour le reste, la ville est peu attractive pour être complètement honnête.

Hébergement à Campbeltown:

Nous sommes restés à l’hôtel Royal de Campbeltown. Si les chambres sont très bien, le restaurant et les petits déjeuners cuisinés sont à éviter !
http://machrihanishdunes.com/stay/the-royal-hotel/

La carte de la péninsule du Kintyre

3 jours sur l’île d’Islay, la Mecque du whisky écossais

Nous avons embarqué sur le ferry entre Kennacraig et Port Helen par une belle soirée d’hiver comme en témoigne notre petit time lapse. Après 2h de ferry qui sont passées à la vitesse de l’éclair, nous nous sommes installés dans un cottage du village de Bowmore pour 3 jours.

La météo a été clairement généreuse avec nous et les deux jours de visite (la troisième, il a fallu travailler un peu, les joies d’être freelance !) ont été particulièrement agréables. De ce séjour, nous avons retenu notre balade à pied et en voiture sur la route des 3 distilleries de Port Helen (Ardberg, Lagavulin et Laphroaig) et la pause déjeuner chez Ardberg, leur resto est au top !

La deuxième visite qui nous a vraiment plu, fut celle de la distillerie de Bunnahabain. Située au bout du monde (littéralement), le trajet sur une  route très étroite avec des vues spectaculaires sur l’île de Jura ajoute un cachet indéniable à la distillerie qui d’architecture est… Moche ! L’endroit, l’accueil de David et les whisky délicieux et originaux ont tous contribué aux magnifiques souvenirs.

La visite de distillerie la plus extra que nous ayons faite fut celle de Bowmore. Nous avons décidé de faire le Craftman’s Tour, la visite premium de la marque (45£). Nous avons passé 3 heures à découvrir la distillerie de fond en comble avec une guide pour nous tout seuls car encore hors saison. Comme diraient les anglais : « pure bliss » pour n’importe quel whisky aficionado.

J’ai quitté Islay avec regret. Deux jours auront suffit à me donner envie de passer une bonne semaine sur l’île la prochaine fois. Islay nous serons très vite de retour pour te visiter plus en détails.

Hébergement sur l’île d’Islay:

Sur Islay, nous avons opté pour une location car nous voulions travailler pendant une journée. Il est toujours plus facile d’avoir de l’espace et une connexion internet qui fonctionne bien. Nous avons beaucoup aimé le cottage d’Andrew ! Pour ne rien gâcher, notre hôte était au petit soin.
https://www.airbnb.co.uk/rooms/18223280

Si vous n’avez pas de compte Airbnb, n’hésitez pas à utiliser mon code pour obtenir 25£ de crédit !

La carte de l’île d’Islay

Conseils pour un road trip en Ecosse pendant l’hiver

Votre arrivée en Ecosse

Si vous avez le choix, prenez un avion pour Glasgow plutôt qu’Edimbourg. Vous serez du bon côté pour démarrer votre aventure. Depuis Edimbourg, il est aussi facile de partir vers l’ouest depuis l’aéroport (vous êtes directement sur l’autoroute). Il vous faudra une heure trente de quatre voies pour atteindre Ardrossan.

🛑 Attention à la location de voiture pour ce voyage. J’avoue avoir loué une voiture sur sans avoir pensé que les ferries pourraient poser problème. J’ai découvert après notre voyage que certains loueurs n’autorisent pas les traversées en ferries. Renseignez-vous avant de louer votre voiture ! Arnold Clark est le seul loueur (à ma connaissance) qui autorise d’emblée ces traversées.

Techniquement, vous pouvez faire ce voyage sans louer de voiture mais je vous conseille de le faire en été (les bus sont plus fréquents) et surtout de prendre votre temps. Si vous désirez faire le même voyage, je vous conseille de le faire en 10-12 jours pour profiter de vos visites au lieu d’une semaine. Regardez du côté des pass de train pour avoir accès aux trains et aux ferries pendant votre voyage

Pour trouver les bus sur Arran, consultez le site internet de la SPT, je vous donne le lien vers le guide des transports pour cet hiver !

Pour les bus sur Islay, consultez le site internet de la région d’Argyll 

Le ferry

La compagnie de ferry écossais s’appelle Caledonian MacBrayne où Calmac pour les intimes. Sur leur site internet, deux choix s’offrent à vous: acheter vos billets individuellement ou en package appelé HopScotch. Les tickets HopScotch sont particulièrement pratiques. Ils combinent tous les ferries pour votre voyage et vous choisissez les dates auxquelles vous voyagez. C’est aussi facile que ça !

Dans notre cas, nous avons payé 154£ pour une voiture et deux passagers.

Il faut bien se rendre compte que nous avons été particulièrement chanceux pendant notre voyage. Le temps a été particulièrement clément avec nous ce qui n’a engendré aucun retard ou annulation de ferry. Mais en hiver (et à toutes les saisons d’ailleurs), il peut y avoir des risques d’annulation ou de changement. Alors au début de votre voyage, téléchargez l’application “Alerte Calmac” pour pouvoir checker le matin de votre départ mais aussi deux heures avant votre départ que votre ferry est bien prévu à l’heure. Les locaux étaient tellement flippés par les ferries que du coup ils nous ont transmis le virus et pourtant tout c’est bien passé pour nous ! 😅

Voilà un premier aperçu de notre voyage. Je détaillerai rapidement mes moments préférés 😉 Si vous cherchez des idées supplémentaire de road trips en Ecosse, j’en ai plein ma poche !

Soyez les premiers au courant !

Recevez des notifications directement sur votre ordinateur/tablette/téléphone lorsqu’un nouvel article est disponible

Total
22
Shares

Newsletter

Recevez des news exclusives sur l'Ecosse une fois par mois

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*