3 auteurs écossais de romans policiers pour voyager en Ecossse

Il n’y a rien de mieux qu’un bon polar sur l’Ecosse pour s’endormir le soir ! Je crois que ma maman m’a transmis sa passion pour les romans policiers. A l’image de nombreux pays nordiques comme l’Islande, la Suède où les meurtres ne font pas légion dans la vraie vie, l’Ecosse inspire des histoires sordides ! Aller savoir 😅. De nombreux auteurs écossais de romans policiers vous racontent des histoires sombres mais croustillantes. On appelle même ce genre littéraire le tartan noir (en anglais « tartan noir », facile, non ?)

Voici 3 auteurs écossais de romans policiers que j’ai particulièrement aimés et qui vous feront voyager sur les îles de Mull, de Lewis et des Shetland :

Ann Cleeves et les îles Shetland

Une de mes amies m’avait pourtant prévenue ! Les scénaristes ont pris de grosses libertés avec l’histoire. Du coup, l’enquête reste la même mais la chronologie des personnages change. Je vous parlais de la série dans mon article sur la découverte de l’Ecosse grâce aux séries Netflix.

Je vous le dis tout de suite, je suis dix fois plus fan du livre que de la série. Cette histoire se déroulant sur les îles Shetland est beaucoup plus captivante dans le livre qu’à l’écran. J’ai aimé en apprendre plus sur la psychologie des personnages particulièrement sur Perez. Je viens d’acheter la suite, j’ai hâte de commencer !

Je ne manquerai pas, bien sûr, de visiter les lieux de tournage pendant mon prochain voyage au Shetland ! (spoiler, il aura lieu cet été !)

Shetland de Ann Cleeves

Alex Gray et ses meurtres sur l’île de Mull et à Glasgow

J’ai lu récemment le roman d’Alex Gray (une écrivaine), Keep the Midnight Out. Cette histoire se déroule sur l’île de Mull, la péninsule d’Arnarmuchan et l’île de Mull. La véracité des lieux décrits dans le roman est vraiment surprenante. On se sent transporté à travers les différentes régions et lieux cités. D’un autre côté, ces descriptions tellement proches de la réalité m’ont aussi fait penser à une histoire écrite pour une série BBC.

J’ai aussi été assez déçue par les descriptions des personnages principaux parfois inexistante. On se prend difficilement d’affection pour les personnages clés de l’intrigue. Du coup, je ne sais pas si je tenterai l’expérience sur un deuxième roman (je pourrais laisser le bénéfice du doute quand même 😉).

Keep the midnight out

Peter May et sa trilogie sur l’île de Lewis

J’ai dévoré le premier tome de la trilogie policière de Peter May : The Black House (le braconnier de l’île aux oiseaux en français) et j’ai hâte de continuer avec les deux autres livres de la trilogie à propos du détective inspecteur Fin McLeod.

Peter May a aussi beaucoup travaillé le contexte de son histoire avec de belles descriptions de la vie sur l’île de Lewis dans le passé et aujourd’hui. Le passage sur la chasse aux gugas est particulièrement bien décrite autant sur le plan technique que sur le plan psychologique. Un rite initiatique pour quelques élus. Je ne vous en dis pas plus sur ce livre.

J’ai lu tout aussi rapidement le deuxième tome ! L’homme de Lewis est une enquête passionnante qui se passe sur les Hébrides mais aussi à Edimbourg. Encore une fois les références sont supers documentées, j’ai appris plein de choses sur l’Ecosse dans les années 50. L’histoire est touchante et passionnante. Le milieu du roman est un peu plus plat mais la fin m’a fait oublié le reste !

Si vous êtes mordus de cette série de livres, partez à la découverte des lieux mentionnés dans les 3 livres sur l’île de Lewis. Tout un itinéraire a été créé par l’office du tourisme local.

La trilogie de Peter May

Je viens de m’acheter toute une nouvelle collection de  polars d’auteurs écossais : Ian Rankin, Denise Mina… Je vais avoir plein de livres à ajouter à cet article très vite (ou pas si je n’accroche pas 😉).

Les liens de cet article sont des liens affiliés. Pour en savoir plus sur l’utilisation de ces liens sur le blog, je vous invite à lire mes explications.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*